Sénégal: Que mijote le ministre du Pétrole Makhtar Cissé avec la firme londonienne BP pour la mise en production du gisement Cayaar Offshore ?

Le séjour discret du ministre Makhtar CISSÉ à Londres, loin de la fumée des dossiers "frelatés" du pétrole et du gaz sénégalais, a attiré l'attention de nos confrères Africa Energy.

Le nouveau ministre du Pétrole et de l'Énergie du Sénégal, Mouhamadou Makhtar Cissé, précédemment-avant sa nomination- Directeur Général de la SENELEC (entreprise publique d'électricité) accompagné des deux personnalités du COS-PETROGAZ, MM Mamadou FALL KANE et Ousmane NDIAYE (ex DG ICS ), s'est rendu dans la capitale britannique pour discuter du lancement des prochains gisements gaziers sur les blocs de Cayar Offshore et surtout du développement des phases 2 et 3 du mammouth Grand Tortue situé sur la ligne trans-frontalière sénégalo-mauritanienne.

C'est Africa Energy qui rapporte l'information, visitée par Confidentiel Afrique. Le ministre du Pétrole Mahamadou Makhtar CISSÉ, durant son séjour londonien, a longuement échangé avec le PDG de la multinationale britannique BP, l'Américain Bob Dudley et son puissant directeur de l'exploration et production, Bernard Looney.

Le seul hic, est, qu'au delà des ambitions affichées par le ministère sénégalais du pétrole dans la mise en production prochaine de ses gisements, ce voyage du Sherpa de l'Énergie s'est déroulée sans bruits. Aucun communiqué officiel n'a sanctionné ces pourparlers entre la délégation sénégalaise et les hauts dirigeants de la firme pétrolière BP. Cette dernière est citée dans un scandale très médiatisé par la chaîne BBC et qui a tenu en haleine tout le peuple sénégalais.

Il a été aussi beaucoup question lors de ses entretiens avec les dirigeants de la major BP, de la mise en production du gisement de Cayaar appelé Teranga Cayaar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.