Burkina Faso: Top 20 des entreprises les plus dynamiques - L'Obs. primé en médias

Encore des lauriers pour L'Observateur Paalga. Lors du gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Burkina, qui a eu lieu le samedi 7 septembre 2019 à Ouagadougou, le journal a reçu la palme de la meilleure entreprise en catégorie médias.

Un hôtel 5 étoiles dans le quartier le plus huppé de la capitale, décor raffiné qui accueille un public haut de gamme à la toilette soignée.

Sur le tapis rouge, quelques élégants dames et messieurs parlent en direct à la télévision de leurs tenues. Bienvenue au gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Burkina Faso.

Pour oser la comparaison, on dira que c'est le festival de Cannes du monde des affaires tant la cérémonie reprend les codes du célèbre festival de cinéma. Jusqu'au nom des prix décernés : ici aussi, une Palme.

Cette soirée qui distingue les meilleurs acteurs de l'économie est organisée alternativement dans les pays de la sous-région par Eco Finance Entreprises, un cabinet d'études et de conseil en finance et en gestion basé au Sénégal.

Après 2015, la cérémonie, qui selon le DG d'Eco Finance Entreprises, Djibril Barry, se veut un cadre d'émulation et de promotion des entreprises africaines, fait son grand retour au Pays des hommes intègres.

Pour établir ce top 100 des entreprises les plus dynamiques, les évaluateurs se sont fondés sur quatre critères : l'expertise, la capacité d'innovation, la capacité de pénétration du marché et l'impact de l'activité sur l'économie.

Cette année dans ce cénacle très fermé où n'entrent que les meilleurs, on retrouve notamment de grosses boîtes, publiques comme privées, évoluant dans différents domaines d'activités.

Une reconnaissance pour les heureux élus, mais quand on passe un deuxième tamis et qu'on se retrouve dans le Top 20, c'est la consécration.

En effet, au cours de la soirée, les meilleurs des meilleurs dans leurs branches d'activités ont reçu la « Palme du dynamisme et de l'innovation ». Le quotidien L'Observateur Paalga a été ainsi sacré entreprise la plus dynamique du secteur des médias.

Monté sur le podium recevoir la Palme du canard, le directeur des Rédactions, Ousséni Ilboudo, au nom du Directeur de publication, Edouard Ouédraogo, a dédié ce trophée aux lecteurs, annonceurs ainsi qu'à tous les partenaires du journal qui, depuis le 28 mai 1973, date de sa création, n'ont cessé de témoigner à l'organe de presse leur confiance.

Ils ont contribué, a-t-il ajouté, à « asseoir sa crédibilité et sa notoriété qui lui valent aujourd'hui cette distinction ». Et comme pour dire que ce prix est une invite à poursuivre dans l'excellence, le directeur des Rédactions a pris rendez-vous avec l'assistance pour d'autres défis.

En plus des entreprises, dont de courtes vidéos de présentation ont été projetées, des prix individuels ont été décernés à l'administrateur général du Groupe Planor Afrique, Apollinaire Compaoré, pour l'« Investisseur le plus dynamique », et au DG de la SONABHY, Hilaire Kaboré, pour le « Manager le plus dynamique des entreprises publiques ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.