Burkina Faso: UFR/SEA - Décès Pr Sib Sié Faustin

Dix-sept jours après l'ancien recteur de l'université de Ouagadougou, le Pr Yembila Abdoulaye Toguyeni, qui était par ailleurs de l'UFR/SEA, c'est au tour du Pr Sib Sié Faustin de la même UFR de tirer sa révérence le vendredi 6 septembre 2019 à Ouagadougou dans sa 80e année après avoir formé une nombreuse fournée de scientifiques du cru local.

Fondateur de l'Institut de mathématiques et de sciences physiques (IMP), ancêtre de l'UFR/SEA, il fut le premier président de la Société ouest-africaine de chimie (SOACHIM), dont le lancement des 20es journées annuelles a connu sa présence le 5 août dernier au Mali.

Lui, c'est le Pr Sié Faustin Sib, décédé le vendredi 6 septembre 2019 à Ouagadougou à l'âge de 80 ans.

Selon le site d'information « Bafujii Infos », qui a retracé son long et prestigieux parcours professionnel, le Pr Sib, comme on l'appelait, a effectué son primaire à l'école de Kampti, son village natal (province du Poni, dans le Sud-Ouest) avant de rejoindre le Lycée Ouezzin Coulibaly où il obtint le BEPC en 1957.

Après le baccalauréat sciences expérimentales en 1961 au lycée Zinda, il s'envole pour l'université de Toulouse (France) où il décroche avec brio sa licence en sciences physiques d'enseignement.

Ce parchemin universitaire en main, il s'inscrivit à Paris VI où il décrocha son DEA en chimie organique en 1969 puis son doctorat en sciences physiques d'Etat en 1974.

De retour dans son pays, Sié Faustin Sib embrasse une carrière universitaire couronnée en 1986 par sa nomination comme professeur titulaire de chimie organique en 1986.

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de 1980 à 1982 sous le régime du CMRPN, puis membre du Conseil économique et social (CES), son mérite a été reconnu aussi bien dans son pays qu'à l'étranger.

Ainsi a-t-il été fait chevalier de l'Ordre des Palmes académiques françaises (1980) puis chevalier de l'Ordre des Palmes académiques du Burkina Faso en 1999.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.