Sénégal: La pièce "A l'époque", un hommage aux tirailleurs sénégalais

Dakar — La pièce de théâtre "A l'époque", interprétée par le comédien sénégalais Khadim Sène alias "Billy", raconte les faits d'armes d'un héros de la Guerre mondiale revenu au bercail, une manière pour cet artiste de rendre hommage aux soldats français originaires des colonies d'Afrique et d'inviter à un retour sur les planches pour faire revivre le théâtre.

"Le sujet sur les tirailleurs est d'une importance capitale, mais les gens n'en parlent pas assez, on a voulu en parler par devoir de mémoire et aussi rappeler leurs faits d'armes pour les honorer.

C'est notre héritage, on doit se l'approprier", a expliqué à la fin de son spectacle présenté samedi au Théâtre national Daniel Sorano, à Dakar.

"A l'époque" est une comédie en wolof et sérère incluant un peu de "français-tirailleur", dont l'ambition est de rappeler le sacrifice consenti par les anciens combattants pour "la liberté et l'indépendance" des Africains.

Le monologue proposé par Khadim Sène alias "Billy" dans la série sénégalaise "Pod et Marichou" revient ainsi sur le parcours d'un tirailleur sénégalais, dès son recrutement dans son village jusqu'à ses prouesses sur le champ de bataille à Marseille, en passant par ses escapades amoureuses avec une Française.

Ce héros de guerre, soldat de 2e classe 51e bataillon, armé de son fusil, son compagnon de guerre, fait part de ses actes de bravoure, de ses déceptions et de ceux de ses camarades anciens combattants, qui n'ont pas été reconnus à la mesure du sacrifice consenti pour la libération de la France.

Il revisite cette mémoire des soldats dans un décor pauvre de village avec une case, deux mallettes en fer et un canari, dans une ambiance sonore renvoyant à un abri d'animaux d'un pays africain lambda.

Le comédien Khadim Sène explique s'être inspiré de la vie des anciens combattants et d'ouvrages parlant des tirailleurs sénégalais pour enrichir son récit produit par la structure "Senbi".

"+A l'époque+ sonne comme un rappel pour les anciens combattants et les jeunes pour cet héritage", dit-il, ajoutant que cette représentation vise à faire revenir le public au théâtre et les comédiens sur les planches.

"Il est bien d'être sur le petit écran, mais il faut que l'on revienne sur la scène pour faire revivre le théâtre", a déclaré Khadim Sène.

"J'aurais bien aimé que les autorités du ministère de la Culture, le ministre soit là aux côtés des autorités militaires qui étaient là", a ajouté Khadim Sène, selon qui la présence des autorités culturelles auraient été un encouragement.

Malgré la pluie, le public était venu nombreux, composé notamment d'acteurs des téléfilms sénégalais dans lesquels joue Khadim Sène.

Le comédien a tenu à honorer des personnalités ayant participé à sa formation comme le cinéaste Moussa Touré, Cheikhou Guèye, Néné Komé, Kader Diarra, Pape Faye, entre autres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.