Cote d'Ivoire: Opération ville propre - La commune de Boundiali fait peau neuve

8 Septembre 2019

Le Professeur Mariatou Koné, maire de la commune de Boundiali veut faire de Boundiali une ville de référence.

C'est pourquoi, elle a inscrit la salubrité urbaine comme l'une des priorités de son programme quinquennal.

Sur le terrain, 8 mois après sa prise de fonction , le constat est éloquent. Les baraques construites aux abords des voies principales totalement détruites, le curage des caniveaux, le nettoyage des rues dans la quasi-totalité des quartiers par les populations elles-mêmes. Le chef central de Boundiali Traoré Dognomon est à la tâche et donne l'exemple.

Les dunes d'ordure qui avaient commencé à coloniser la ville ont été entièrement enlevées. Les dépôts d'ordures non conventionnelles aux alentours de la ville également supprimés.

Afin de maintenir cette dynamique, le Maire Mariatou Koné a rappelé sa ferme volonté de faire de la cité de l'hippopotame, une ville propre et coquette.

Elle a livré cet important message, le samedi 7 septembre à Boundiali, à l'occasion de la cérémonie officielle de la 31eme édition de l'opération « grand ménage » qu'elle a initié en partenariat avec le Ministère de l'assainissement et de la salubrité autour du thème. « Boundiali ville coquette , je m' engage ».

« Il faut que notre commune soit un exemple, un modèle de salubrité. Et nous devons le traduire dans notre comportement. La propreté de notre cité nous incombe. Car il y va de notre santé et de notre bien-être » a insisté la première magistrate de la commune.

A cette édition du grand ménage, le gouvernement Ivoirien à travers le Ministère de la Salubrité et de l'Assainissement a fait un important don d'équipements pour maintenir la ville propre.

D'une valeur de plus de 15 millions, ces équipements sont composés de tricycles pour le ramassage des ordures, de brouettes, de poubelles de 120 à 240 litres, de pelle bèches, de pioches, de râteaux...

Conscients du bien être que procure un cadre de vie saint, les jeunes, les leaders traditionnels, les guides religieux, les associations de femmes et les artisans, tous ont pris l'engagement de maintenir leur cité propre.

Aussi, pour mieux coordonner les activités de salubrité, d'assurer le suivi de toutes activités de la ville et de toutes les villes qui composent la Bagoué, deux comités ont été installés.

Il s'agit du comité communal d'assainissement, de salubrité et d'hygiène piloté par le Maire Mariatou Koné et un comité régional dirigé par le Préfet de région.

La Ministre Anne Desiré Ouloto était représentée à cette cérémonie par le Préfet de la région de la Bagoué, Georges Gueu Gombagui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.