Congo-Kinshasa: Actes xénophobes en Afrique du Sud - Fally Ipupa et Ferre Gola sortent du silence

Comme plusieurs personnes dans le monde, les artistes congolais se sont aussi levés pour dénoncer les actes xénophobes qui sont perpétrés tous ces derniers jours en Afrique du sud et ce, contre les autres immigrés africains. Fally Ipupa, Ferre Gola, Gaz Mawete, Awilo Longomba, MJ 30 constituent, pour l'heure, l'essentiel des stars congolaises qui sont montés créneau.

Ils se sont de part en part exprimés, via les réseaux sociaux, pour dire « NON » à la xénophobie, en invitant toutes les filles et fils du Congo et du monde et, principalement leurs fans, à dénoncer ces barbaries. Celui qui se fait appeler El Rey Mago, The King Fally Ipupa a dit son désarroi à travers une photo estampillée d'un "NON à la Xénophobie". Aussi, «Ferre Gola dit Non à la Xénophobie», c'est ce qui a été posté sur la page Facebook de l'artiste. Dans la foulée, l'on note aussi les publications de Gaz Mawete, Rebecca Bulayima, MJ 30, Gaz Fabulous, et de plusieurs autres musiciens.

Il sied de rappeler que c'est depuis le dimanche 1er septembre dernier que le pays de Madiba Nelson Mandela a enregistré de graves violences à l'égard des étrangers. Plusieurs personnes ont déjà perdu la vie. Parmi eux, des congolais de la RDC et de nombreuses boutiques et magasins tenus par des immigrés ont été pillés. Les images de ces actes font déjà le tour du monde et des réseaux sociaux. Avec cette irritation, les Sud-Africains se sont vus à leur tour attaqués dans plusieurs pays Africains.

Manifestement, cette situation ne fait que ternir l'image non seulement de l'Afrique du Sud, mais aussi de toute l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.