Cote d'Ivoire/Guinée: Eliminatoires CAN U23 - Les Ivoiriens mal partis

8 Septembre 2019

Il faudra un tout autre visage aux Eléphants espoirs pour renverser la vapeur à Conakry. Scénario inattendu pour les Eléphants espoirs, en match aller des éliminatoires de la Can U23 2019. Ils ont été battus par la sélection espoirs de la Guinée (0-1), samedi, au stade Félix Houphouët-Boigny.

Un but inscrit à la 66e par Sylla Morlaye, au terme d'un beau mouvement collectif. La Côte d'Ivoire a eu l'occasion de refaire son retard, mais Kouamé Christian a raté un penalty à la 81e.

Pour réussir l'exploit de se qualifier en Guinée, demain, Doumbia Idrissa et ses coéquipiers devront absolument revoir leur copie du match aller. Samedi, les Ivoiriens ont totalement déjoué.

Physiquement et tactiquement, ils ont été « bouffés » par des Guinéens plus déterminés, qui ont démontré de très belles qualités techniques, malgré l'état de la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny. Les Eléphants n'ont fait illusion que dans les 15 premières minutes des deux périodes.

C'est dans l'un de leurs moments forts qu'ils ont encaissé l'unique but de la partie. Au départ de l'action, Kéita Jules, le joueur le plus percutant du Syli de Guinée, a profité d'un retour en zone très lent des Ivoiriens pour mettre sur orbite Sylla Morlaye qui a crucifié Ira Tapé Eliezer, le portier de la Côte d'Ivoire. Dans cette rencontre, les joueurs du coach Haïdara Soualiho ont perdu la bataille du milieu.

L'absence de Sangaré Ibrahim, le capitaine de l'équipe, leur a été préjudiciable. Doumbia Idrissa, Timité Cheick Aymar et Ismael Chester, chargés d'animer ce secteur du jeu, ont souffert physiquement et aussi du manque de mobilité de toute l'équipe.

Il était difficile de trouver les attaquants Bayo Vakoum, Dao Youssouf et Christian Kouamé. L'attaque des Pachydermes espoirs a été mise sous l'éteignoir par une défense très solide des Guinéens.

Conséquence, ils se sont créé très peu d'occasions franches de but, contrairement à leur adversaire qui a constamment mis en danger le portier Ira Tapé Eliezer. Haïdara Soualiho devra donc tirer les leçons de cette manche aller et revoir sa tactique.

Notamment au niveau de ses choix, car l'équipe a du potentiel. Il devra aligner les éléments qui veulent réellement mouiller le maillot, au risque de perdre son billet pour Alexandrie 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.