Angola: La vente de poisson frais gagne un nouveau marché

Luanda — La vente de poisson frais sur l'île de Luanda ne se fera plus sur des étals de fortune et sans les conditions d'hygiène idéales, a déclaré samedi, la ministre de la Pêche et de la Mer, Maria Antónia Baptista.

Sur la base de la déclaration du ministre, le Centre de soutien à la pêche artisanale (CAPA) a rouvert ses portes le même jour. Il s'agit d'une infrastructure comptant 143 stands répartis sur deux marchés et à la disposition des vendeuses de poisson frais.

Après avoir inauguré le marché dénommé « Mercado do Peixe », Maria Antónia Baptista a affirmé que le centre servirait de point de déchargement du poisson apporté par les opérateurs artisanaux de Luanda.

"Il y aura de bons poissons à vendre sur le marché avec des conditions d'hygiène recommandées", a expliqué la gouvernante.

Il est en cours un partenariat avec le gouvernorat provincial de Luanda qui vise à désactiver les marchés de la vente désordonnée de poisson et à arrêter la commercialisation illégale de ce produit dans la zone de pêche de Luanda.

Outre d'autres équipements, le Centre de soutien à la pêche artisanale rénové dispose deux chambres de conservation (d'une capacité de 40 tonnes), une usine de fabrication de glace, un tunnel de congélation (dix tonnes), un pont-quai et un poste de carburant.

Parmi les avantages de l'infrastructure, le directeur général de la société de distribution de produits de la pêche (Edipescas), Rafael Pascoal, a souligné le fait rassemble au même local ce que les pêcheurs ont besoin pour exercer leur activité.

Grâce à cet investissement public, le Centre créera 143 emplois.

Des infrastructures similaires ont été construites dans les provinces de Cabinda, Zaire, Bengo, Benguela, Cuanza Sul et Namibe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.