Algérie: Mme Eddalia - Vers une meilleure prise en charge des handicapés mentaux

Ouargla — La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Ghania Eddalia a affirmé, dimanche à partir de Ouargla, que son département s'attelait à revisiter la carte institutionnelle de son secteur en vue de garantir une meilleure prise en charge aux handicapés mentaux.

En marge d'une visite d'inspection effectuée dans nombre d'établissements relevant de son secteur, Mme. Eddalia a expliqué que son département "est en passe de revoir la carte des institutions du secteur en vue d'une meilleure prise en charge des handicapés mentaux, dans le but de garantir à tous les enfants du pays les mêmes droits et chances en matière de prise en charge".

Affirmant que l'effort sera axé aussi bien sur les carences jusque-là enregistrées en matière de prise en charge de cette catégorie, que sur les problèmes du secteur ou encore les préoccupations des fonctionnaires, la ministre a rappelé que le nombre d'établissements pour enfants souffrant de handicap mental était passé de 238 (l'année passée) à 244 cette année, outre le dégel des activités de certains établissements.

Selon la première responsable du secteur, sur les 22 projets en cours de réalisation, le ministère de la Solidarité est à pied d'œuvre pour la mise en service de 7 établissements lors de cette rentrée sociale, en attendant d'ouvrir les portes des autres établissements à l'horizon de 2023.

La ministre a relevé, dans ce contexte, l'augmentation du taux d'atteinte de handicap mental chez les enfants, rappelant l'existence d'un décret ministériel publié récemment permettant aux opérateurs privés d'investir dans le domaine de la prise en charge de cette catégorie d'enfants notamment les autistes.

Quant au gel du recrutement dont a souffert le secteur depuis 2015, la ministre a assuré que le dégel serait appliqué les mois prochains pour pallier le déficit d'encadrement dont souffrent certaines structures.

Mme. Eddalia a d'abord inspecté Dar El Rahma dans la commune de Rouissat où elle s'est enquise des conditions d'accueil des personnes âgées, des cancéreux, des malades souffrant de troubles visuels et de leurs gardes.

Elle a donné, dans la même région, le coup d'envoi d'une caravane de solidarité avec une cinquantaine de familles et de veuves démunies de villages reculés à travers plusieurs communes, selon les responsables du secteur dans la wilaya.

La ministre a en outre inspecté un établissement pour enfants assistés dans la commune du chef-lieu de wilaya avant de donner le coup d'envoi d'une journée de formation au profit des cadres d'associations caritatives, qu'elle a appelés à s'organiser au sein d'un même réseau et à fédérer leurs efforts en vue d'assurer aux handicapés la meilleure prise en charge possible.

Mme Eddalia a également inspecté le centre médico-pédagogique pour enfants déficients mentaux, qui prend en charge 60 enfants et l'école pour enfants sourds (60 enfants).

La ministre a lancé une journée de formation au profit des spécialistes encadrant les enfants autistes avec la participation.

La première responsable du secteur a achevé sa visite dans la wilaya par la remise de chèques à des bénéficiaires de microcrédits et la distribution d'équipements à des personnes aux besoins spécifiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.