Afrique de l'Ouest: Réchauffement climatique au Sahel - Un plan d'investissement de plus de 220 000 milliards Fcfa, d'ici 2030

9 Septembre 2019

Le Sommet des chefs d'Etat sur le réchauffement climatique au Sahel s'est tenu récemment à Niamey au Niger.

A cette occasion, les présidents de dix-sept pays qui ont pris part à cette rencontre, ont à l'issue des travaux validé un plan d'investissement climatique d'une valeur de 400 milliards de dollars soit plus de 220.000 milliards Fcfa d'ici 2030.

Selon l'agence ecofin qui cite le ministre de l'Environnement nigérien, Almoustapha Garba, ce plan est « la traduction des engagements des Etats à travers l'Accord de Paris sur le réchauffement climatique ».

Ce plan est axé sur plusieurs projets dont l'objectif final est de participer à la limitation des émissions de gaz à effet de serre et à l'adaptation au changement climatique dans la région du Sahel.

A en croire le média, un programme d'urgence d'une valeur de 1,3 milliard de dollars soit plus de 700 milliards Fcfa sera également soumis aux partenaires extérieurs de la région afin de financer les actions d'atténuation dans cette zone particulièrement exposée aux effets du changement climatique.

A noter que le Sahel est l'une des régions les plus touchées avec la survenance d'effets négatifs tels que la baisse de la pluviométrie, une prolongation des périodes de sécheresse, ainsi que le stress hydrique. En plus de ces problèmes environnementaux et sociaux, il y a des difficultés d'ordre sécuritaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.