Congo-Kinshasa: Kinshasa - La Police MONUSCO, en patrouille, explique son mandat à la population civile

communiqué de presse

UNPOL Tsahirou Mahamidou

Une dizaine d'éléments de l'Unité de Police Constituée du Sénégal (SENFPU2) était en patrouille conjointe diurne dimanche 8 septembre 2019, à travers les communes de Gombe, Kitambo, Kasa-Vubu, Lingwala, Limete, Barumbu à travers certaines artères et avenues de la ville.

A cette occasion, les policiers de la MONUSCO ont échangé des jeunes du « Comité de suivi des actions du chef de l'Etat » rassemblés sur la place des évolués, à Gombe, dans le cadre d'une marche de sensibilisation sur la propreté de la ville dénommée 'Kinshasa Ville propre'.

UNPOL a profité de cette tribune pour mener une sensibilisation sur le mandat de la MONUSCO, parfois mal perçu par la population.

Dans un dialogue franc et courtois, le chef de la patrouille a aussi expliqué à son auditoire du jour le rôle de la Police des Nations Unies dans la mission du maintien de la Paix en République Démocratique du Congo, à savoir :

La protection des civils ;

Le renforcement des capacités opérationnelles et professionnelles de la Police Nationale Congolaise ;

Soutien à la restauration de l'autorité de l'Etat à l'Est du pays.

L'UNPOL s'est ensuite brièvement appesanti sur l'assistance et le soutien apportées à la Police Nationale Congolaise (PNC) par la Police MONUSCO, évoquant entre autres, les visites quotidiennes effectuées dans les unités de la PNC, les patrouilles dans les quartiers et, surtout les réalisations concrètes, faites par la MONUSCO, dans la localité à travers les projets.

Chaque jour, environ 50 membres de la Police des Nations Unies issus du secteur UNPOL de Kinshasa sillonnent la ville pour renforcer et rétablir la sécurité par leur présence au sein des communautés à travers les patrouilles de sécurité, les colocations, les missions de Task Force et celles conjointes avec les magistrats civiles et militaires.

Ils apportent leur expertise aux services de la Police Nationale Congolaise (PNC) à travers appuis et conseils, veillent au respect des normes internationales relatives aux droits de l'homme, encouragent et rétablissent l'ordre public et l'état de droit.

Les policiers des Nations Unies protègent les civils ; enquêtent sur les incidents de violence sexuelle et sexiste ou combattent la criminalité organisée transnationale et l'extrémisme aux côtés de leurs homologues du pays hôte.

UNPOL assiste aussi la PNC dans la prise en compte de la problématique genre qui, selon elle, augmente l'efficacité opérationnelle de la police congolaise sur son terrain d'intervention.

D'après le chef secteur UNPOL de Kinshasa, les services de la PNC bénéficient grandement, et sont plus sensibles à l'ensemble de la population lorsque les expériences et les points de vue des femmes et des hommes sont intégrés dans la conception.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.