Angola: Les femmes sont prioritaires dans l'octroi de crédit

Waku Kungo — Les femmes doivent recourir à la banque privée à la recherche de prêt , pour bénéficier de protectionnisme dans les lignes de crédit mise à disposition par l'Exécutif, pour appuyer le secteur entrepreneurial, a déclaré samedi, à Cuanza Sul, le secrétaire du Président de la République en charge du secteur Productif, Isaac dos Anjos.

Parlant avec les entrepreneurs lors d'une visite sur le terrain de deux jours à la province de Cuanza Sul, le responsable a souligné que les femmes devraient perdre la peur de recourir au crédit bancaire, car la vie entrepreneuriale l'exige.

Il a rappelé que l'Exécutif avait mis à la disposition du secteur privé un milliard de dollars de la ligne de crédit Eximbank.

Isaac dos Anjos a indiqué que les huit banques qui travaillent avec le Programme d'Appui au Crédit (PAC) ont mis à la disposition des entrepreneurs 150 millions de dollars.

Il a également indiqué que 300 millions de dollars de la ligne de crédit de la Banque Africaine de Développement étaient également à la disposition du secteur privé.

Le gouvernant a appelé aux entrepreneurs à signaler les difficultés afin que les moyens mis à la disposition du secteur privé puissent être utilisés avec une certaine facilité.

En ce qui concerne les subventions du carburant pour le secteur agricole, il a suggéré que les négociations avec la finance pourraient être faites de manière représentative, les entrepreneurs pourraient payer le carburant de manière normale, pour rembourser ensuite le montant de la subvention.

"Nous n'aurons plus de secteur agricole qui importe les tracteurs, distribue, nous allons autonomisé les entrepreneurs liés à ce type des affaires, en leur garantissant l'accès au crédit", a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.