Angola: Le pays présente des opportunités d'affaires dans le secteur des Télécommunications

Luanda — L'Angola participe au Forum international des Télécommunications, dont les travaux ont démarré lundi à Budapest, dans le but d'y présenter des opportunités d'investissement que le pays offre dans ce secteur de l?économie.

Dans ce colloque, où participent également 14 entreprises de Télécommunications, l'Angola présente les progrès enregistrés dans le Programme spatial national, le réseau de câbles à fibre optique, la formation dans le secteur et dans les câbles sous marins d'Angola (SACS, WCS, MONET, SAT-3, WASC/SAFE).

Innovation, Infrastructures et Investissements sont les trois questions qui sont au centre du forum, au cours duquel le ministre angolais des Télécommunications, José Carvalho de Rocha, aura des rencontres avec le responsable de Liquid Econet (Association africaine d'Internet), le secrétaire exécutif de Smart Africaine, les représentants de Huawei et un groupe d'hommes d'affaires tchèques qui cherche à investir dans ce secteur en Angola.

Des nombreux pays africains et asiatiques sollicitent actuellement la connexion aux câbles sous marins angolais, afin d'améliorer leurs communications, indique un communiqué de presse du ministère angolais des Télécommunications et Technologies d'Information parvenu à l'ANGOP.

Mardi, journée réservée à l'Angola, le secrétaire général de l'Union internationale des Télécommunications (UIT), Houlin Zhao, va visiter le pavillon d'Angola « Spotliht Angola Day ».

À cette occasion, ce haut responsable fera une communication sur la Transformation digitale et les Investissements dans le secteur des Télécommunications.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.