Rwanda: Diplomatie - L'ambassadeur du Congo au Rwanda échange avec la vice-secrétaire générale de l'ONU

Guy Nestor Itoua, en sa qualité d'ambassadeur du pays assurant la présidence de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl), s'est entretenu, le 7 septembre à Kigali, avec Amina J. Mohammed, en marge de la séance de travail que cette dernière a eue avec le corps diplomatique accrédité au Rwanda.

Les échanges entre les deux personnalités ont porté essentiellement sur les réformes engagées par les Nations unies et particulièrement sur le rôle des coordonnateurs résidents dans l'accompagnement de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Soulignant l'importance de la nouvelle organisation du système des Nations unies dans les pays, Amina J. Mohammed a expliqué: « Le coordonnateur résident est le leader de l'équipe-pays des Nations unies et son rôle est de rassembler les différentes agences des Nations unies afin d'améliorer la cohérence et l'efficacité de leur action au service du développement du pays. Il assure la coordination des activités opérationnelles des Nations unies pour le développement afin que l'aide des Nations unies soit alignée avec les priorités nationales de développement et la demande de renforcement des capacités, en conformité avec les traités internationaux et les objectifs de développement ».

Poursuivant son propos, la diplomate onusienne a insisté sur la mise en œuvre des réformes administratives de son organisation qui visent un accompagnement plus efficace des gouvernements dans l'accomplissement des ODD, avec des dynamiques tendant à assurer la promotion de la bonne gouvernance, de la transparence de l'action publique, de la lutte contre la corruption, du libre fonctionnement des marchés, de la protection de l'environnement, de la démocratie et de l'Etat de droit.

Réagissant aux propos du numéro deux de l'ONU, l'ambassadeur Guy Nestor Itoua a déclaré que toutes les valeurs énumérées par sa distinguée interlocutrice constituent également le fondement de l'action du président congolais, Denis Sassou N'Guesso, qui œuvre sans relâche pour la paix et le développement dans l'espace Cirgl, dont il assure la présidence en exercice.

Le chef de l'Etat congolais, a poursuivi Guy Nestor Itoua, vient de boucler une visite de travail en France au cours de laquelle les questions de climat ont été évoquées. Une lettre d'intention, établissant un partenariat entre le Congo et l'Initiative pour les forêts d'Afrique centrale, a d'ailleurs été signée entre les chefs d'Etat du Congo et de France, à cette occasion. Le Congo se prépare, en outre, à abriter, du 10 au 12 septembre, à Brazzaville, le forum investir en Afrique en partenariat avec le gouvernement chinois et la Banque mondiale ; une occasion qui sera donnée pour plancher sur le financement du développement en Afrique.

Pour terminer, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Congo auprès du Rwanda et doyen du Groupe diplomatique africain dans ce pays a fait savoir que « très bientôt, la voix de la République du Congo portera à la tribune des Nations unies, à New York, pour évoquer les questions de paix et de développement ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.