Cote d'Ivoire: Assainissement à Cocody - Constructions anarchiques et trottoirs déguerpis

9 Septembre 2019

Le maire Jean-Marc Yacé de la commune de Cocody poursuit l'opération d'assainissement des trottoirs des principales artères de la cité entamée depuis quelques mois.

Passée la période de sensibilisation, les graders des services techniques de la mairie ont investi, en fin de semaine dernière, les abords du Chu de Cocody où tous les commerces autour de l'établissement sanitaire ont été déguerpis et les trottoirs nettoyés de toutes les constructions anarchiques installées en ces lieux.

Les alentours de l'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle (Insaac) ont également été assainis.

L'échangeur de la Riviera 2 n'a pas échappé à l'opération. Ici, un dépôt de carburant a même été détruit ainsi que toutes les constructions anarchiques du secteur. Les emprises d'eau ont aussi été libérées et les caniveaux curés en maints endroits.

La particularité de ce vaste programme de salubrité, c'est que partout où sont passés les engins, les gravats ont été systématiquement enlevés.

Donnant ainsi plus d'aération aux habitations riveraines. De sources proches de la mairie, on indique que l'opération se poursuivra, dans les prochains jours, dans tous les quartiers de Cocody.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.