Algérie: Santé - Le service civil "comporte des insuffisances qu'il faut corriger"

Alger — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, a affirmé que "le service civil comporte des insuffisances qu'il faut corriger", annonçant, dans ce sens, une nouvelle stratégie du secteur pour inciter les médecins spécialistes à travailler dans le Sud et les Hauts-Plateaux.

Intervenant à la Chaine 3 de la Radio algérienne, M. Miraoui a indiqué que "le service civil, comme il est conçu, a montré ses limites et comporte des insuffisances qu'il faut corriger", annonçant que son secteur est en train d'élaborer, dans ce sens, une "nouvelle stratégie" avec d'autres secteurs, pour permettre d'avoir des "solutions radicales" visant à inciter les médecins spécialistes à travailler dans ces régions dans de meilleures conditions notamment à travers des "mesures financières".

Concernant la coopération avec d'autres pays étrangers pour la couverture médicale de certaines régions du pays, il a indiqué que cette coopération permet de prendre en charge les régions où il y a un manque de médecins algériens, annonçant l'élargissement dans d'autres wilayas, de cette coopération avec les missions médicales cubaines et chinoises.

Miraoui a annoncé également que l'Agence nationale du médicament "vient d'être créée dans la nouvelle loi de santé et commencera à travailler, dès janvier 2020, ajoutant qu'elle aura "toute autonomie" et disposera de "tous les moyens humains et matériels pour remplir sa tâche et mission de réguler le marché".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.