Afrique Centrale: Les Congos veulent attirer les investissements dans l'énergie et l'environnement

Les chefs d'État du Congo-Brazzaville, de l'Angola, de la Centrafrique, de la République démocratique du Congo et du Rwanda ont pris part mardi 10 septembre à Brazzaville au forum Investir en Afrique. À cette occasion la Chine a dit son engagement de travailler avec les institutions financières internationales pour le développer de la coopération sud-sud, tandis que les deux Congo ont appelé les investisseurs à intervenir dans les secteurs de l'électricité et des forêts.

À la tribune du forum, Xu Hongcai, vice-ministre chinois des Finances, a exprimé l'engagement de la Chine de « collaborer avec la Banque mondiale et d'autres institutions financières internationales pour développer une coopération tripartite avec l'Afrique, de promouvoir la coopération sud-sud et stimuler le développement diversifié et durable de l'Afrique ».

De son côté, le président de la RDC Félix Tshisekedi a présenté son immense pays comme une terre d'opportunités pour les investisseurs, notamment dans le secteur de l'électricité. « Le modèle de développement que j'ai choisi sera axé sur la construction, en dehors du grand [barrage] d'Inga, des centrales électriques de taille moyenne et des micro-centrales pour assurer suffisamment l'accès à l'eau et à l'électricité dans toutes les provinces de mon pays », a-t-il précisé.

Tandis que son voisin Denis Sassou Nguesso a dit sa préoccupation pour la préservation de l'environnement : « La présente édition du forum élève la lutte contre les dérèglements climatiques au rang des priorités de premier ordre. La protection des écosystèmes nous interpelle tous », a affirmé le président congolais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.