Burkina Faso: Crise humanitaire - La Croix-Rouge veut renforcer ses interventions

10 Septembre 2019

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, le vendredi 6 septembre 2019 au palais de Kosyam, le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer. La crise humanitaire au Sahel en général et au Burkina Faso en particulier a été au menu des discussions.

La Croix-Rouge internationale est préoccupée par la situation au pays des Hommes intègres, marquée par des attaques terroristes, des conflits communautaires entraînant des déplacements de populations.

En effet, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, a été reçu en audience, par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à son palais, le vendredi 6 septembre 2019.

A sa sortie d'audience, M. Maurer a confié que le tête-à-tête avec le chef de l'Etat a été l'occasion de faire le point sur la situation humanitaire et de lui assurer de la forte détermination de son organisation à continuer de déployer ses efforts et mieux, de les renforcer pour l'année prochaine.

« Il s'agit notamment de l'assistance aux populations notamment celles les plus vulnérables en raison de la situation, en matière de santé, de nourriture et d'eau », a-t-il indiqué.

Il a fait savoir que cette détermination signifie aussi des engagements avec les forces armées dans le respect du droit international humanitaire qui est le rôle et la fonction principale du CICR.

En outre, M. Maurer a souligné que les échanges ont également porté sur la question de la mobilisation de la communauté internationale au regard de la complexité de la situation au Sahel.

« Nous avons évalué certaines possibilités dans les semaines et mois à venir pour nous engager avec les pays donateurs pour apporter une contribution plus significative aux pays du Sahel », a-t-il promis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.