Gabon: SEEG - Le syndicat sème le stress...

10 Septembre 2019

Dans plusieurs zones, l'eau du robinet est de mauvaise qualité.

Plusieurs familles gabonaises ont débuté cette semaine avec l'inquiétude d'avoir des coupures d'eau et d'électricité d'une durée indéterminée. Le Syndicat national des travailleurs du secteur de l'eau et de l'électricité (SYNTEE) menace d'entrer en grève générale depuis la semaine dernière. Plusieurs points sont à la source de leur colère. Les plus querellés sont le paiement de la prime de résultat, le traitement des agents retraités à la CNSS, la taxe de 7% prélevée sur les factures d'électricité des clients.

En discussion avec la direction générale depuis lundi, les syndicalistes n'ont pas encore levé leur menace de grève. Jeudi, ils tiendront une nouvelle assemblée générale dont les conclusions dépendront de l'issue des négociations.

L'entreprise n'est pas à son premier climat tendu. Seule société de distribution d'eau et d'électricité au Gabon, les grognes de ses agents stressent beaucoup les populations. Heureusement, le syndicat se limite toujours à montrer juste ses muscles. Cependant, ses menaces amplifient le stress des parents qui ont beaucoup de mal à surmonter les difficultés quotidiennes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.