Togo: Le gouvernement attend toujours un repreneur

10 Septembre 2019

Devenu lieu d'habitation pour des squatters de tous ordres, jardiniers et autres reptiles, ou encore un lieu de sport hebdomadaire pour certains amoureux des sports de week-end, l'hôtel de la Paix, en bordure de mer à Lomé, autrefois fleuron de l'industrie hôtelière au Togo, est toujours en attente d'un repreneur.

C'est du moins ce que nous apprennent nos confrères de Republicoftogo, sur cet hôtel à l'abandon depuis déjà plusieurs décennies et dont les derniers employés continuent par des sorties sporadiques à réclamer la clarification de leur situation.

Il est indiqué que pour le gouvernement togolais, cet hôtel est toujours à vendre et cherche toujours un investisseur qui pourrait le reprendre (soit par achat ou par la signature d'une concession).

Il est révélé dans la foulée que jusqu'alors, aucune offre sérieuse n'a jusqu'alors été adressée au ministère de l'Economie et des Finances.

On ose d'ailleurs croire que c'est du fait que tout repreneur se doit désormais d'entreprendre des grands travaux qui fait reculer plus d'uns.

L'on fonde tout espoir de la manifestation d'un repreneur sur le cas de l'hôtel du 2 Février qui, après plusieurs années a fini par trouver preneur et par rouvrir ses portes en plein cœur de la zone administrative de Lomé.

Il n'est donc pas interdit de rêver !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.