Togo: La route de tous les dangers

10 Septembre 2019

Une série noire. En quelques jours, 17 personnes sont mortes sur les routes du Togo et 200 ont été blessées plus ou moins gravement.

Le 6 septembre sur la RN 1 un choc frontal entre un minibus et un camion citerne a fait 3 victimes.

Le lendemain sur la même route, 3 enfants ont été fauchés par une voiture.

Le 8 septembre, une collision entre deux voitures a fait trois morts.

Enfin, le 9 septembre, encore une fois sur la RN1 un semi remorque venant du Burkina Faso a percuté un taxi ; bilan 8 morts, dont un nourrisson, tous occupants du taxi.

La plupart de ces accidents ont pour origine une imprudence des conducteurs ou le mauvais état des véhicules.

Face à ce carnage, 'Les services de sécurité vont dorénavant intensifier les contrôles dans le but de préserver les vies humaines' a déclaré Yark Damehame, le ministre de la Sécurité.

Reste à savoir si ces dispositions seront de nature à freiner l'imprudence des automobilistes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.