Angola: Dubaï accueille le 2e roadshow du secteur minier angolais

Luanda — La ville de Dubaï accueille mardi le deuxième roadshow (présentation technique) de concessions minières angolaises, objets d'appels d'offres publics pour l'octroi de droits miniers (deux concessions diamantifères, deux concessions de phosphate et une de fer).

L'initiative découle de l'intention de soumissionner cinq concessions minières, dont deux de diamants dans les provinces angolaises de Lunda Norte (Camafuca-Camazambo) et Lunda Sul (Tchitengo), une mine de fer (Kassala Kitungo), dans la province de Cuanza Norte, et deux de phosphates dans les provinces de Cabinda (Cácata) et de Zaire (Lucunga).

Des études menées dans les années 60 à 70 dans la région de Kassala Kitungo, Cuanza Norte, ont révélé l'existence de réserves de fer estimées à 600 millions de tonnes.

Après Dubaï, le prochain événement aura lieu à Pékin le 16 septembre, suivi de Londres, tandis que le dernier roadshow aura lieu à New York le 30 septembre.

La première présentation technique des concessions minières a été faite le 27 août dernier.

En plus de la tournée de présentation des concessions minières, le 3 septembre s'est également tenue à Luanda, pour le sous-secteur du pétrole et du gaz, par l'Agence nationale du pétrole et du gaz (ANPG) la présentation des concessions minières pétrolières des bassins de Benguela et de Namibe.

Selon des études préliminaires réalisées dans ces deux bassins, le potentiel de ces deux zones, réparties en 10 blocs, accumule des réserves de sept milliards de barils de pétrole.

En ce qui concerne le secteur pétrolier, ces appels d'offres ont pour objectif de relancer les investissements et d'accroître la production, qui s'élève actuellement à environ 1,4 million de barils / jour, l'Angola ayant déjà produit 1,8 million de barils par jour à son apogée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.