Angola: Le pays expose ses potentialités au Forum de Brazzaville

Brazzaville — La cinquième édition du forum "Investir en Afrique (FIA5)", qui s'ouvre ce mardi à Brazzaville, sera l'occasion pour l'Angola de faire connaître au monde ses potentialités et plans de développement, a déclaré lundi, le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto.

Le gouvernant s'adressait à la presse angolaise, dans la capitale congolaise, dans le cadre de la préparation de la réunion à laquelle assistera le Président João Lourenço, à l'invitation de son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso.

Manuel Augusto a expliqué que l'Angola recherchait toujours des investissements dans le cadre de sa nouvelle stratégie de gouvernance et que, dès lors, "chaque fois que l'occasion se présente" de faire connaître son potentiel, "il essaie de le faire au plus haut niveau".

"C'est pour cette raison que le Président João Lourenço a accepté l'invitation à participer à ce forum", a expliqué le chef de la diplomatie angolaise, rappelant que l'événement est une organisation conjointe entre la Chine, principal partenaire commercial de l'Afrique, et le groupe de la Banque mondiale (BM) avec la participation d'autres institutions financières internationales.

L'Angola estime que c'est une «occasion importante» de convaincre les investisseurs potentiels et de tirer parti de l'expérience réussie d'autres régions du monde qui «peuvent servir de référence pour nous».

Manuel Augusto a également rappelé que le Président João Lourenço venait du Qatar, où il a effectué «une visite fructueuse et réussie», et que sa présence se justifiait par la poursuite de l'objectif d'attirer les investissements et d'établir des partenariats à tous les niveaux.

Outre le Chef de l'Etat angolais et l'hôte, Denis Sassou Nguesso, le forum de Brazzaville compte également sur la participation des Présidents du Sénégal, Macky Sall; du Rwanda, Paul Kagamé; de la République Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra; et de la République démocratique du Congo (RDC) voisine, Félix Tshisekedi, tandis que ceux d'autres pays y sont représentés par leurs représentants.

Le Président Joao Lourenco est arrivé à Brazzaville lundi après-midi après une visite d'État de 48 heures au Qatar, où plusieurs accords de coopération et un mémorandum d'accord ont été signés dans les domaines du transport aérien et maritime.

Organisée conjointement par les Gouvernements du Congo et de la Chine et la Banque mondiale, la réunion de la capitale congolaise a pour objectif de faciliter le partage d'expériences en matière de mobilisation des investissements du secteur privé, parallèlement aux efforts du secteur public pour stimuler l'activité économique.

Le Forum a été créé en 2015 en tant que plate-forme internationale pour promouvoir la coopération multilatérale et les opportunités d'investissement en Afrique. Il réunit chaque année divers acteurs et représentants des secteurs public et privé chinois et africains, des organisations internationales et régionales, des partenaires de développement et des groupes de réflexion.

La première édition s'est déroulée à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, en juin 2015, la deuxième dans la ville chinoise de Guangzhou en septembre 2016. Le Sénégal (Dakar) a accueilli la troisième édition en septembre 2017 et la quatrième édition s'est déroulée en septembre de l'année dernière à Changsha (Chine).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.