Congo-Kinshasa: Constant Omari fustige le manque de volonté des politiques

10 Septembre 2019

Dans une interview accordée à Rdcfoot, Constant Omari le président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) a encore une fois fait une déclaration sans langue de bois. Connu pour sa franchise, il a ouvertement critiqué les dirigeants politiques. Pour lui, le manque de volonté de ces derniers est le résultat de l'état actuel des sports en RDC.

Mais, cette fois-ci, Constant Omari l'a illustré par un exemple précis.

« Il y a la volonté politique qui fait défaut. Prenons l'exemple du gouvernement qui vient de sortir, donnez-moi par ordre de préséance le ministère des sports est placé où ? Avant dernier ministère alors qu'en France, le ministère de la jeunesse et sports était 4ème en préséance. Ça signifie qu'il y a une volonté, on veut. Chez nous avant dernier ministère, quand on ne sait plus placer quelqu'un, on le met au ministère des sports », a-t-il déclaré.

Une déclaration qui pourrait faire réveiller les décisionnaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.