Angola: Le pays rassure les investisseurs privés

Brazzaville — Le Président angolais, João Lourenço a rassuré mardi les investisseurs privés, depuis Brazzaville, que les conditions nécessaires étaient déjà créées en Angola pour leur permettre de faire leurs affaires dans la transparente et en sécurité.

Prenant la parole au cours du cinquième Forum sur l'Investissement en Afrique (FIA5), Lourenço a dit que son gouvernement avait décidé de prendre des mesures visant à créer des conditions de stabilité macroéconomique indispensables à l'amélioration du climat d'affaires en Angola.

Prises « d'une façon pratique et cohérente », ces mesures permettent á l'Angola de mettre en œuvre un Programme de stabilisation économique, dont les résultats sont « assez encourageants » dans la consolidation fiscale, réduction du taux d'inflation et dans la normalisation graduelle du marché de change, entre autres indicateurs, qui contribuent au redressement de l'économie nationale, a-t-il souligné.

Tous ces efforts sont soutenus par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, a dit le président, ajoutant que la BM et le FMI contribuaient à l'amélioration du climat d'affaire en Angola et prêtaient également assistance technique á ce pays pour la privatisation d'environ deux cents (200) entreprises et actifs publics.

En fonction de ces pas (... ) nous voulons apporter des éclairages aux investisseurs, leur rassurer que les jalons sont donc posés en ce qui concerne la transparence, la libre concurrence et la protection juridique de leurs investissements, pour réaliser des investissements assurés en Angola, a ajouté le Président João Lourenço.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.