Angola: Les agents culturels appelés à participer massivement à la Biennale de Luanda

Luanda — Les agents culturels, associations, fondations et acteurs sociaux sont invités à participer massivement à la Biennale de Luanda, qui se tiendra du 18 au 22 septembre 2019, a fait savoir mardi la ministre angolaise de la Culture.

D'après Maria da Piedade de Jesus, la biennale étant un événement de partage, de croisement des cultures et d'encouragement au tourisme culturel national et étranger, il est donc indispensable l'engagement de la société angolaise, en général, pour faire voir au monde le pays dans sa diversité.

« Je crois à l'engagement continue des hommes d'affaires, des entrepreneurs et des créateurs qui vont participer à la biennale de Luanda. Par la qualité de leur créativité, production et représentativité de la culture d'Angola, ils pourront promouvoir l'image de notre pays dans d'autres coins du monde », ajoute la ministre dans un article publié par le quotidien « Jornal de Angola ».

Considérée également comme un croisement de multiples intérêts, la biennale « exploite les expériences africaines de résilience, crises et conflits, et la capacité d'anticiper les défis de développement durable et inclusif », par le renforcement du rôle du continent dans le contexte mondial, souligne la ministre, citée par le journal dans son édition du 10 septembre 2019.

« Notre souhait c'est de faire de la Biennale de la Culture de la Paix une plate-forme pratique et par conséquent de promotion des bonnes mœurs, qui inspirent l'interaction et le partage social basés sur les principes de la liberté, justice et démocratie, des droits de l'homme, de la tolérance et de la solidarité, rejetant la violence et prévoyant les conflits et défendant le dialogue comme moyen de résoudre tous les conflits », a-t-elle ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.