Cote d'Ivoire: Bagoué - Bruno Koné installe les hommes de base

11 Septembre 2019

L e plan du Rhdp pour gagner les élections de 2020 repose sur l'acquisition de la moitié de l'électorat ivoirien pour mener sa campagne. C'est en substance le message livré par le ministre Bruno Nabagné Koné du vendredi 6 au dimanche 8 septembre à l'ensemble des structures de base du Rhdp dans les trois départements de la Bagoué.

Aussi bien à Kouto qu'à Tengrela et à Boundiali où il a procédé à l'investiture des présidents des comités de soutien baptisés Jeunesse Bruno Nabagné Koné (Jbnk) des trois localités ainsi que de Sylla Sinan, coordonnateur régional de l'Apc (Alliance pour le changement) dans la Bagoué, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a expliqué à des militants très mobilisés que « La victoire en 2020 est un impératif pour le Rhdp ».

Pour ce faire, a-t-il indiqué, le Rhdp entend quadriller tout le pays avec 15 000 sections. Si une section comprend 10 comités de base composés chacun de 25 personnes, cela fait un total de 3 750 000 militants qui vont investir le terrain pour le compte du RHDP.

Quand on sait qu'il y a 6.000.000 d'électeurs, « c'est une victoire annoncée qui se profile à l'horizon lorsque 3.750.000 de ces électeurs œuvrent en militants pour conduire votre campagne ».

Mais cette stratégie claire repose sur un impératif a précisé Koné Bruno aux différentes structures de bases présentes à ces rencontres : « Il faut sortir de notre posture de repos pour occuper le terrain qui sera déterminant pour une victoire sans bavure ».

Et comme pour rappeler aux militants les arguments qui doivent prévaloir pour ces élections, le natif de Kouto a mis en exergue les grands travaux réalisés par le Président Ouattara.

Le résultat d'un ambitieux programme de gouvernement qui est aujourd'hui au stade du social pour permettre aux populations de profiter des fruits de la croissance que connait le pays avec Alassane Ouattara.

Ces rencontres ont ainsi donné l'occasion à Bruno Koné d'appeler les populations à faire le discernement entre les propos qui leur parviennent.

« Nous entendons dire qu'on ne mange pas la croissance. Ceux qui claironnent cela à longueur de journée n'ont rien compris. C'est avec la croissance en hausse qu'on arrive à redistribuer la richesse à chacun des Ivoiriens et à bâtir des infrastructures qui profitent à l'ensemble des Ivoiriens », a-t-il expliqué.

Cette observation faite a permis au chef de la délégation qui a sillonné la Bagoué d'aborder les actions initiées par les partis adverses à l'endroit des jeunes.

« Vous n'ignorez pas qu'aujourd'hui il y a plusieurs sons de cloche au niveau national. Ces sons de cloche arrivent ici dans la région de la Bagoué et la frange de la population la plus convoitée, c'est la jeunesse ».

Aussi a-t-il demandé à l'Apc et aux différents mouvements Jbnk d'œuvrer à l'atteinte des objectifs du Rhdp dont la Bagoué est largement bénéficiaire et pour les perspectives de 2020. Toute chose qui justifie l'encadrement que son équipe apporte à la jeunesse de la région pour qu'elle ne dévie pas des objectifs du Rhdp dans la Bagoué.

En présence du Dr Lenissongui Coulibaly, membre du conseil politique du Rhdp ; du président de l'Apc Coulibaly Fononan Cheik Hamed et du président du conseil régional de la Bagoué, Siama Bamba invités pour une formation des militants initiée par l'APC, Koné Bruno a émis ce souhait ferme : « Il ne faut pas laisser tomber cette jeunesse entre les mains des personnes ayant des intentions qui ne sont pas celles que nous souhaitons pour la région de la Bagoué ou pour notre pays ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.