Cote d'Ivoire: Tour de Côte d'Ivoire 2019 (étape 1) - De belles retrouvailles entre la petite reine et son monde

11 Septembre 2019

Les deux roues de retour dans leur fief. Deux ans après avoir snobé Korhogo, le Tour de Côte d'Ivoire ou encore Tour de la Réconciliation a renoué avec la capitale du Poro. Une fierté pour cette cité d'accueillir la caravane de la 26ème édition entrée dans la ville, la nuit du samedi 7 septembre, sous escorte de la pluie.

Et c'est toute heureuse que la population a assisté, en ce dimanche de grande affluence, au départ des 42 coureurs venus de la Côte d'Ivoire, du Bénin, du Mali, du Burkina Faso, du Cameroun,...

Le Ghana, le Sénégal et la Sierra Leone, attendus, n'ont pu honorer l'engagement pris de consolider la réconciliation en Côte d'Ivoire. Tout comme Issiaka Cissé, le vainqueur de l'édition 2018.

Le coureur de Team cycliste azuréen, attendu comme fer de lance de l'équipe ivoirienne, n'a pu embarquer pour le 26e Tour.

Si les spéculations vont bon train sur les routes du Tour sur cette absence, les raisons restent encore inconnues. Le monde du cyclisme que constitue cette population du Nord n'a rien à cirer avec ce forfait du détenteur du trophée Alassane Ouattara.

Mieux, il n'a d'yeux que pour ces coureurs aux tenues étanches qui leur collent si bien à la peau. Des compétiteurs bien adulés et ovationnés à la dimension de l'amour que Korhogo et sa population leur vouent, tout au long des trois tours effectués (dont un neutralisé) dans les rues de la capitale de la région, pour le top départ de la compétition dont l'arrivée de l'étape 1 sera jugée à Ferké, capitale de la région du Tchologo.

Et au moment où les rayons du soleil commencent à agresser la peau avec le thermomètre en pleine ascendance, la quarantaine de cyclistes se lance en direction de Ferké pour une distance totale de 97,6 km. Daumont Pol triomphe à Ferké Une destination atteinte après 2:20'30" assortie d'une vitesse moyenne de 41,68 km/h.

Une première étape Korhogo-Ferké remportée par le Burkinabè Daumont Pol. Malgré les 26 degrés, il a réussi à contenir les attaques adverses pour s'offrir la première victoire du 26e Tour.

« A 4 km de l'arrivée, il y a eu une échappée. J'ai juste joué de malice parce que je connais les forces et faiblesses de tous ceux qui composaient l'échappée. J'ai juste attendu le bon moment pour placer une accélération.

Ce qui m'a permis de remporter cette étape», confesse le vainqueur. Un premier maillot de leader qu'il arbore fièrement et qu'il n'entend pas céder de sitôt.

«Je pense que j'ai les moyens de conserver ce maillot et de gagner ce Tour», ajoute-t-il. Après donc avoir parfaitement profité de l'absence d'Issiaka Cissé, Daumont Pol peut nourrir de belles ambitions. Celle de voir son nom au palmarès du prestigieux Tour de Côte d'Ivoire.

Et ce, même s'il n'est pas une compétition à points. En absence d'un observateur de l'UCI (Union cycliste internationale), la 26ème édition garde toujours son statut de compétition internationale, mais les vainqueurs n'engrangeront pas de points au classement de la Fédération internationale.

L'alerte financière

Une situation due à la conjoncture financière difficile dans laquelle le Tour est organisé. Une condition de précarité qu'espère voir prendre fin le président de la fédération, JeanMarie Yao Kouamé Allah. « Vous avez vu l'engouement aujourd'hui.

Les populations sont sorties en grand nombre pour vibrer avec la caravane. C'est ça le charme du vélo. Il unit les peuples, anime les villes étapes.

Le temps d'une arrivée dans une localité et on voit tout ce que cela apporte de positif. C'est pour cela que nous demandons que nos gouvernants soient plus regardants sur le Tour», dit le dirigeant fédéral.

Parrain de l'édition 2019, le ministre des Affaires présidentielles et président du Conseil régional du Tchologo, Téné Birahima Ouattara devrait prêter une oreille toute particulière à cette requête.

En attendant, et après avoir célébré les plus méritants, dimanche à la place Alassane Ouattara de Ferké, la caravane s'est lancée pour une nouvelle étape de sa mission. Elle a bouclé les 238 km séparant Ferké de Bouaké.

Ce matin, place sera faite à l'étape 2 (Didievi-TiebissouDidievi), longue de 81,1 km. Pour une nouvelle découverte. Une autre facette du Tour tout aussi fascinante.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.