Burkina Faso: Action humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge

10 Septembre 2019

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a tenu, le vendredi 6 septembre 2019 à Ouagadougou, une conférence de presse en vue de faire le point de ses actions humanitaires au Burkina Faso.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a entrepris des actions pour accompagner les personnes victimes de crise.

Ainsi, au cours d'une conférence de presse, le vendredi 6 septembre 2019, son président Peter Maurer, présent au Burkina, a fait le bilan des activités de la Croix-Rouge dans le pays des Hommes intègres.

M. Maurer a rappelé que de nombreuses personnes manquent de soins adéquats. A la suite des attaques terroristes, a-t-il poursuivi, plus d'un demi-million de personnes ont vu leur accès aux soins de santé rompu.

Cette situation, selon lui, s'explique par la fuite des agents de santé qui, parfois, sont des cibles directes des violences.

« Entre mai 2018 et juillet 2019, le Comité a enregistré 26 incidents violents, touchant directement les personnels de santé ainsi que leurs biens. Certains centres de santé ont été fermés », a-t-il déploré.

A l'entendre, le nombre de formations sanitaires fermées a été multiplié par 12 en huit mois. Et d'ajouter qu'à la fin du mois d'août 2019, environ 125 centres de santé étaient touchés.

M. Maurer a, en outre, indiqué qu'en raison des difficultés liées à la situation sécuritaire, son organisme a pris en charge 21 000 personnes à travers des dons.

Ainsi, des kits médicaux ont été donnés à des districts sanitaires dont ceux de Djibo, dans le Sahel, de Barsalogho dans le Centre-Nord, de l'Est. Le président du CICR a, par ailleurs, souligné que les populations dans ces zones d'insécurité ont reçu des vaccinations.

Pour le président de la Croix-Rouge burkinabè, Denis Bakyono, le CICR et la Croix-Rouge travaillent en partenariat pour répondre aux besoins des populations victimes de l'insécurité et qui sont obligées d'abandonner leurs lieux d'habitation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.