Cote d'Ivoire: 2e édition du Festival culturel d'Adjamé - Les enfants du quartier "Abrass" dans la joie avec Wôlôclowns Ivoire

11 Septembre 2019

En seulement deux éditions, le Festival culturel d'Adjamé (Fesca) qui se tient à Bromakoté-Abrass, fait preuve de maturité.

Initié par le groupe Wôlôclowns Ivoire, la grande fête destinée aux enfants s'est tenue ce 4 septembre au terrain Zimbabwe.

Plus de 5.000 enfants se sont donnés rendez-vous pour communier avec des artistes de renom dont Mala Adamo et Willy Dombo, mais et surtout avec les Wôlôclowns Ivoire.

Dès 13 heures, les bouts de chou avaient investi le terrain. A 14 heures pétante, le mercure était assez monté pour l'entame de la cérémonie.

C'est Mala Adama qui ouvre le bal avec une prestation humoristique et musicale de haut vol. L'artiste a pu aussi mesurer le degré de chaleur de la foule qui a interagi avec lui tout le long de son passage.

A la suite de l'humoriste, des chanteurs et danseurs locaux ont investi la scène. Ensuite, elle a été laissée aux groupes pour la compétition.

En effet, le FESCA 2 a mis en confrontation trois groupes qui se sont distingués lors des présélections en danse (morceau imposé et au choix) et au théâtre. C'est le groupe All Stars d' Adjamé qui a été classé premier. Il est arrivé devant le PVP du Plateau (2e) et Bénédiction Yopougon (3e).

Le thème du FESCA 2 était : « Salubrité urbaine et assainissement, quelle contribution des enfants ? ».

Les sketchs ont été conçus autour de ce thème et les groupes ont sensibilisé les populations de ce quartier populaire sur les mesures élémentaires de propriété pour un environnement propre et sain.

Au nom du patron de la cérémonie, le maire de la commune d'Adjamé, Farikou Soumahoro, Mme Touré Massati a salué l'œuvre du groupe Wôlôclowns Ivoire qui s'est donné la mission d'égayer les enfants d'Adjamé pendant les vacances scolaires.

Elle a, au nom du maire, réitéré l'engagement de la commune à toujours soutenir cette initiative.

Le représentant du parrain Bamba Zah, Dr Traoré, a exprimé l'attachement de ce dernier à cette manifestation majeure pour Abrass.

Car, a-t-il souligné, c'est une chance qu'eux, étant enfant n'en ont pas bénéficié.Plusieurs partenaires commerciaux ont associé leur image à fête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.