Maroc: Cinq Marocains au jury du 41ème festival du film du Caire

10 Septembre 2019

42 critiques de films de 13 pays arabes, dont 5 marocains, font partie du jury de la première édition du "prix des critiques arabes du cinéma européen", lancée par le Festival international du film du Caire lors de sa 41e session. Il s'agit de Hamadi Keroum, Khalil Damoun, Rachid Naim, Abdelkarim Ouakrim, Mohamed Benaziz et de Mohamed Shouika. Selon un communiqué de la direction du festival, cette première édition, organisée conjointement par le Centre pour le cinéma arabe et l'Organisation pour la promotion du cinéma européen, réunit 37 institutions de 37 pays européens.

Les critiques faisant partie du jury choisiront une short-liste de films européens représentés dans les concours "Oscar" du meilleur film en langue étrangère, précise le communiqué, notant que les prix seront remis aux lauréats lors d'une cérémonie spéciale en marge du festival. Parmi les critiques participant à cette édition figurent également 12 critiques égyptiens, 6 irakiens, 4 libanais, 3 tunisiens, 3 syriens et 2 algériens, ainsi que d'autres critiques soudanais, jordaniens, bahreïniens, palestiniens et des Émirats arabes unis.

"Cette édition sera une valeur ajoutée pour cet événement cinématographique", a relevé le président du Festival du film du Caire, Mohamed Hefdi, exprimant sa satisfaction pour le lancement de récompenses spéciales incluant les cinémas européen et arabe. De son côté, la directrice générale de l'Organisation pour la promotion du cinéma européen, Sonya Heinen, a exprimé sa satisfaction de pouvoir présenter une sélection de films reflétant la diversité du cinéma européen à un panel de critiques de films arabes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.