Congo-Kinshasa: FPAM - Le tandem John Ntumba-Germain Kambinga a démarré le travail ce lundi

Les nouveaux Ministre et Vice-ministre de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers (FPAM) ont officiellement pris leurs quartiers dans leur Cabinet le lundi 9 septembre 2019. Au cours d'une cérémonie de remise-reprise avec Justin Bitakwira qui assumait l'intérim de ce ministère, John Ntumba et Germain Kambinga se sont donc installés à l'immeuble Kasaï, à Gombe.

Le sortant et les entrants se sont entretenus durant de longues minutes, en guise de prise de contact, avant les traditionnels échanges de signataires. John Ntumba Panumpakole, nommé pour le compte de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), a tenu à rappeler dans son mot que "nous sommes d'abord là pour former la jeunesse de notre pays qui demain formera la classe moyenne dont le pays a tant besoin. Ainsi, nous lutterons contre le chômage, la pauvreté et la migration illégale".

Ce tandem tient donc à offrir une meilleure formation technique et professionnelle à la jeunesse congolaise pour faire de ce pays un solide pôle d'attractivité et d'implémentation technologique.

John Ntumba succède à Pierrot Uweka à la tête de ce ministère qui au départ était dénommé «Enseignement Technique et Professionnel», ensuite «Formation Professionnelle, Métiers et Artisanat» et aujourd'hui, Formation Professionnelle, Arts et Métiers pour besoin de conformité à la Loi-Cadre de l'Enseignement National du 11 février 2014.

La cérémonie s'est déroulée notamment, en présence de Madame la Secrétaire Générale à la FPAM et des membres du Cabinet.

Désormais numéro un de la formation professionnelle en RD. Congo, John Ntumba a dit aux agents et Cadres du Ministère dont il a la charge, son engagement de faire de ce dernier un Ministère viable, fer de lance du développement de notre pays pour former les ouvriers et les techniciens qualifiés dont notre pays a besoin pour son développement durable. "Cela veut dire que ce Ministère est créé pour soutenir la relance économique et la reconstruction de notre pays. Pour cela, il faut former des ouvriers qualifiés et compétents pour travailler dans les entreprises ou créer eux-mêmes leurs propres emplois", a-t-il épilogué.

Ainsi, ces ouvriers et artisans sont-ils appelés à former la classe moyenne dont le pays a besoin. Il s'agit, en outre, de lutter contre le chômage, la pauvreté et la migration clandestine.

Nouveaux défis

Ces nouveaux locataires de la FPAM ne cachent pas leur ambition d'implémenter la vision du Chef de l'Etat, exprimée dans son discours d'investiture, le 24 janvier 2019. Il s'agit du fait que notre système éducatif doit être en phase avec nos grands défis économiques et humains. Nous devons offrir une meilleure formation technique et professionnelle à notre jeunesse pour faire de notre pays un solide pôle d'attractivité et d'implémentation technologique.

Faut-il marteler ici sur le fait que "l'ambition du gouvernement est de chercher la provision pour matérialiser la vision du Chef de l'Etat, car il nous faut construire des centres d'excellence pour permettre à nos enfants, aux jeunes et moins jeunes d'acquérir des compétences techniques et professionnelles pour intégrer le monde de l'emploi ou créer eux-mêmes leurs emplois", déclare John Ntumba.

Par ailleurs, ils promettent aux agents et cadres que leur premier combat consistera à donner à chacun une prime et un salaire décents. Les conditions de travail sont pénibles, pas de bureaux, pas d'ordinateurs, pas de moyens de transport. "Nous allons chercher ensemble dès aujourd'hui comment remédier à tous ces problèmes. Nous n'avons pas de baguette magique, mais des têtes pour penser et des mains pour changer nous-mêmes notre destin pour un Ministère plus beau qu'avant".

Il promet, en outre, de mettre dans les tous prochains jours, à la disposition de l'administration, la feuille de route de son Ministère en rapport avec la formation technique et professionnelle des jeunes de toutes catégories notamment ceux à l'âge de scolarité, les désœuvrés, enfants de la rue, enfants soldats démobilisés, enfants creuseurs des mines sauvages, mais également les jeunes gens communément appelés KULUNA.

Face à tous problèmes qui taraudent encore ce ministère ainsi que son administration, John Ntumba précise que "je suis de nature optimiste et combatif, il en est de même du Vice-Ministre, je crois. Nous allons bâtir sur les points positifs, il faut laisser le passé au passé, car l'avenir nous réserve des bonnes surprises".

Cependant, Justin Bitakwira fustige le fait que l'Enseignement Technique et Professionnel (ETP) a été renvoyé à l'EPST, au détriment de la FPAM qui, en principe, devrait s'en occuper.

Profil du Ministre

John Ntumba est né à Kinshasa le 24 août 1968. Il est marié et père de deux enfants.

De 1999 à 2001, il est Conseiller au Cabinet du Gouverneur de province du Kasaï occidental, chargé des questions économiques et fiscales. De 2002 à 2006, il est Conseiller au même Cabinet, cette fois en tant que chargé des questions financières.

De 2007 à octobre 2008, il est assistant parlementaire à l'Assemblée nationale.

De Novembre 2008 à Février 2010, il est Conseiller au Cabinet du Ministre de l'Economie Nationale et Commerce, Chargé des produits stratégiques. De mars 2010 à août 2011, il est Conseiller au Cabinet du Ministre de l'Economie Nationale, Chargé des Produits pétroliers, Eau et Electricité. Il occupe encore le même poste de septembre 2011 à janvier 2013.

De 2015 à décembre 2016, il est Conseiller au Cabinet du Ministre du Plan et Suivi de la Révolution de la Modernité, Chargé de suivi des Réformes pour l'Amélioration du climat des affaires, du secteur extractif et de la Promotion des Investissements. De janvier à mars 2017, il est Conseiller au Cabinet du Ministre d'Etat, Ministre du Budget, Chargé de l'encadrement et la liquidation des Dépenses Centralisées (Charges Communes) de l'Etat. D'avril à octobre 2017, il est Coordonnateur du Cabinet du Ministre d'Etat, Ministre du Budget. En janvier 2019, John Ntumba est doublement élu dans la Province du Kasaï Central, Circonscription de la Ville de Kananga, Député Provincial et National.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.