Madagascar: Musique populaire - Mijah dans l'antre de la « mozika mafana »

Profil bas ? Non, Mijah a juste pris de l'élan. Il y a trois mois, il a fait le buzz avec « Hay ve »!

Cette suite logique du « Lasan'ny vazaha » est une reprise subtile du « Hay ve tralala » du groupe Tsilavina en refrain, Mijah fait un clin d'œil à de nombreux chanteurs comme ces grosses pointures de la « mozika mafana » et de la danse urbaine. Le morceau ? Il est constitué d'une bonne vingtaine de morceaux choisis et des tubes de ces cinq dernières années. Comme dans le style « Zah' juste zah' » de Lousf'ah, mais plus proche du « Stop » de kankanjila au niveau des paroles toutefois, la mélodie reste fidèle à l'image de Mijah.

Les effets audio et les « autotune » sont toujours de mise. Pourtant son plus grand tube du moment reste « Lasan'ny vazaha», ce fameux duo avec Elidiot. Que l'on aime ou non, le titre a connu une grande audience et a fait incontestablement le buzz depuis sa sortie, il y a cinq mois. Tout le monde y va de son commentaire sans laisser personne indifférente. C'est toute cette mélodie et l'ambiance des quartiers populaires qui règneront au Glacier Analakely en fin de semaine. Une bonne dizaine de ces morceaux phares feront le bonheur des noctambules avides de rythmes. Rendez-vous donc à Analakely vendredi avec Mijah !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.