Tunisie: Election présidentielle 2019 - Néji Jalloul promet de réviser le système politique, "principale condition pour engager de grandes réformes"

Gafsa — Le candidat indépendant à l'élection présidentielle anticipée Néji Jalloul a indiqué mardi à Gafsa que s'il est élu président il veillera à réviser le système politique du pays, "principale condition pour engager de grandes réformes".

En campagne électorale dans le gouvernorat de Gafsa, le candidat à la présidence s'est engagé également à revoir les méthodes d'enseignement et de formation du fait, a-t-il expliqué, que 100 mille élèves par an interrompent leurs études. Néji Jalloul promet aussi de protéger le tissu social et industriel et de combattre la pauvreté, précisant que 32% des Tunisiens souffrent de sous alimentation et plus de 15% vivent sous le seuil de la pauvreté.

Il affirme, en outre, la détermination à protéger l'agriculture et à interdire l'importation d'engrais ainsi qu'à revoir l'endettement et le modèle de développement en comptant sur les ressources naturelles du pays.

Visitant Cité Ennour dans la ville de Gafsa, Jalloul a pris connaissance des préoccupations des habitants. Ses partisans ont distribué le programme électoral du candidat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.