Soudan: Des experts saluent les déclarations de Daglo sur le chaos

Khartoum — Le discours du commandant en chef des Forces de Soutien Rapide et membre du Conseil de souveraineté Lt-Gen. Mohamed Hamdan Daglo à ne pas permettre du chaos est considéré par certains politologues comme signe du rôle joué par les forces de soutien rapide dans l'extension de la suprématie de l'État.

Le politologue Dr. Ibrahim Mohammed Adam a déclaré que les forces de soutien rapide (FSR) reçues par des cris de joie et des tambourins lorsqu'ils entraient dans la ville Port-Soudan, ce qui montre leur position particulière chez la société soudanaise et leur réputation pendant le temps de la guerre et de la paix.

Dr. Adam a salué la parole de Lt-Gen. Daglo vis-à-vis de la collecte des armes car les armes constituaient une menace pour la sécurité et la stabilité et conduisaient au chaos, de sorte que les FSR ne le permettraient pas.

Pour sa part, M.Hassan Badri Abdel Rahman, porte-parole du 'Parti démocrate de l'Est' a déclaré que le discours de Lt-Gen. Daglo sur la prévention du chaos s'inscrit dans le cadre de l'extension de la suprématie de l'État.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.