Mali: Le Premier ministre reçu par Emmanuel Macron

Boubou Cissé a échangé, le 10 septembre, à Paris, avec le président de la République française, sur les questions de sécurité dans son pays et dans la région du Sahel.

Les deux personnalités ont discuté de la coopération sécuritaire contre les groupes djihadistes, qui poursuivent leurs attaques dans le Sahel, malgré l'intervention internationale de plus de six ans.

« Le combat du Mali contre le terrorisme est aussi le combat de la France et de l'Europe, les soldats français et européens sont des camarades dans un même combat contre le radicalisme inhumain et l'extrémisme violent », a déclaré le chef du gouvernement malien à l'issue de cet entretien, tout en remerciant chef de l'État français pour le renouvellement, depuis peu, du mandat des forces de l'ONU au Mali.

En effet, le Mali est un pays ciblé par des terroristes. La semaine dernière, quatorze passagers se trouvant à bord d'un autocar ont perdu la vie, lors de l'explosion d'une mine artisanale, au passage de leur véhicule dans le centre du pays.

En rapport avec la situation qui y prévaut, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, a souhaité que cette organisation accorde un financement à la force africaine antiterroriste du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad).

Notons que le sommet des pays d'Afrique de l'ouest qui se tiendra bientôt au Burkina Faso pourrait susciter une véritable mobilisation internationale face au jihadisme dans la région sahélo-saharienne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.