Angola: Le pays à la 23ème Assemblée générale de l'OMT

Luanda — L'Angola participe à la 23e Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui se tient du 9 au 13 septembre à Saint-Pétersbourg, en République fédérative de Russie.

La ministre du Tourisme d'Angola, Ângela Bragança, conduit une délégation de directeurs qui prennent part à cet événement avec le but de promouvoir l'image du pays en tant que destination touristique.

En plus de l'Assemblée générale de l'OMT, l'Angola participera également à la 62ème réunion de la CAF/OMT et établira des contacts avec ses homologues dans le cadre de la coopération bilatérale.

Au cours de ses assises, l'Organisation mondiale du tourisme analyse, entre autres, l'importance du tourisme dans l'économie des pays, l'Agenda 2030, les tendances du tourisme mondial ainsi que le cadre de mise en œuvre de la Convention sur l'éthique du tourisme.

Au cours des discussions, le rapport du Secrétaire général de l'OMT sera présenté, confirmant les attentes de l'OMT en 2010, qui devaient atteindre 1,4 milliard d'arrivées de touristes dans diverses destinations au cours de cette année.

L'Organisation mondiale du tourisme examinera également la mise à jour de ses membres à part entière et de leurs associés, leur structure organique ainsi que le renouvellement des mandats de certains de ses organes internes.

Cet événement réunit des ministres du tourisme de plus de 150 pays.

La Russie a été choisie pour organiser le plus grand événement touristique au monde après un vote lors de la 22e session de l'Assemblée générale de l'OMT en 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.