Soudan: Shantair rencontre le chef de l'unité des droits de l'homme en Afrique

Khartoum — L'Ambassadrice Ilham Shantair sous-secrétaire adjointe au Ministère des affaires étrangères a rencontré mardi à son bureau Mme Juliet de Rivero, chef de l'unité africaine de la Section de la coopération technique et des opérations du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, ainsi que la délégation qui l'accompagnait.

La sous-secrétaire adjointe a remercié la délégation pour sa visite et a apprécié le rôle joué par le Conseil dans l'amélioration de la situation des droits de l'homme, elle a également évoqué l'évolution positive de la situation des droits de l'homme après la victoire de la révolution, notant que le document constitutionnel de la période de transition contenait un chapitre consacré aux droits de l'homme.

Pour sa part, Mme de Rivero a reconnu l'évolution positive de la situation des droits de l'homme au Soudan au lendemain du changement de la scène politique et elle a exprimé leur désir de soutenir le Soudan dans le domaine des droits de l'homme

Elle a également discuté la possibilité d'ouvrir un bureau de suivi du Conseil au Soudan afin d'apporter un soutien technique et logistique et de renforcer les capacités nationales dans le domaine de la protection des droits de l'homme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.