Madagascar: Conférence des experts - L'EPQ au centre des discussions

La discussion mettra l'accent sur la qualité l'éducation physique de qualité et surtout de la rédaction d'un plan d'action en Afrique et d'une stratégie de plaidoyer y afférent.

Va pour les choses sérieuses. Ils étaient près d'une soixantaine d'experts issus de 37 pays à se réunir à l'Hôtel Africa and Asia à Ivato depuis hier et ce jour pour la conférence régionale dans la mise en œuvre en Afrique du Plan d'action de Kazan (PAK).

Pour Madagascar, plusieurs participants dont des sortants de l'ENS EPS et des techniciens du ministère de la Jeunesse et des Sports vont s'atteler pendant deux jours pour discuter et parler des réalités sur l'éducation physique au pays et sur la scène continentale.

Quinze mois après celle de juin 2018, voilà les experts du continent qui se retrouveront de nouveau pour finaliser la mise en œuvre du PAK en Afrique, ainsi que d'amorcer, en vue de la conférence ministérielle, une priorisation politique régionale et une mobilisation de partenaires au sein et au-delà des gouvernements.

« L'objectif est de mettre en œuvre une stratégie efficace sur une éducation physique de qualité pour que cela ait un impact concret sur le développement et sur la santé », a souligné le secrétaire général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Lovatiako Ralaivao, représentant le ministre Tinoka Roberto.

Lors de la journée d'hier, plusieurs thèmes étaient abordés dont la présentation du PAK et de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine suivi du partage de bonnes pratiques et de défis en matière d'éducation physique de qualité (EPQ) et de jeux de sports traditionnels animés par des panélistes spécialistes en la matière.

« L'Union Africaine s'est appropriée le plan d'action. On est en train de réviser le cadre stratégique pour le sport en Afrique et cette réunion entre dans le cadre de cette révision. La réunion des experts va formuler des recommandations et, nous allons les prendre pour les amener au comité technique et scientifique pour le sport en 2020, et ces recommandations seront transmises au sommet de l'Union Africaine », a fait savoir Cissé Mohamed, directrice des Affaires sociales de l'Union Africaine.

Mise en place « Alliance ». Ces deux jours de conférence seront les préludes de la conférence des ministres africains où seront exposées les recommandations d'Antananarivo au STC-YCS sur le PAK et la mise en œuvre d'une Education Physique de Qualité.

La discussion mettra l'accent sur la qualité de l'éducation physique de qualité et la nécessité de trouver des nouveaux chemins permettant d'assurer la mise à disposition d'enseignants qualifiés et des infrastructures nécessaires, et surtout de la rédaction d'un plan d'action en Afrique et d'une stratégie de plaidoyer y afférant.

Une vingtaine de ministres des sports africains vont se réunir à partir de demain au Centre de Conférence Internationale Ivato selon Tinoka Roberto. A l'issue d'une compétition de plusieurs pays, c'est le plan proposé par Madagascar qui a séduit et c'est la raison pour laquelle que Madagascar lead le PAK en Afrique.

Une « alliance » sera mise en place après cette conférence ministérielle qui sera sous la direction du président malgache, Andry Rajoelina. Et dans la journée d'hier, les représentants du JICA et du PNUD ont rendu visite au ministre, Tinoka Roberto. Ces deux entités qui font partie des partenaires du MJS.

« L'UNESCO a soutenu l'élaboration du PAK et que chaque continent et pays doivent s'en approprier et le transformer selon les réalités locales. Le PAK a tenu en compte en intégrant cinq actions clés et Madagascar a su s'approprier sur l'éducation physique de qualité c'est-à-dire qu'à travers l'EPQ on va transmettre les valeurs et identifier les talents pour le sport d'élites en même temps qu'on développe la capacité et l'autonomisation des femmes à travers le sport. Les femmes sont un immense potentiel pour la transformation sociale dans le continent », a conclu Angela Melo, directrice de la division de l'éthique, de la jeunesse et des sports de l'UNESCO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.