Madagascar: Municipales à Tana - Marc Ravalomanana, candidat unique de l'opposition

Les opposants sont en bloc derrière la candidature du président national du TIM.

Sauf changement, Marc Ravalomanana déposera son dossier de candidature demain auprès de l'OVEC de Nanisana.

Fin de la trêve papale. On revient à l'effervescence politique qui s'explique par l'approche des Communales et des Municipales du 27 novembre. Hier, la plateforme de l'opposition RMDM (Rodoben'ny Mpanohitra ho an'ny Demokrasia eto Madagasikara) a annoncé le nom de son candidat à l'élection du maire de la Capitale. Il s'agit de Marc Ravalomanana. « De nombreux noms ont été examinés. Mais, finalement, c'est celui de Marc Ravalomanana qui nous a convaincu. », a déclaré devant la presse hier Tabera Randriamanantsoa.

Ce vice-président du RMDM de rajouter : « Antananarivo a besoin d'un leader expérimenté comme Marc Ravalomanana pour booster son développement. Marc Ravalomanana a déjà prouvé son efficacité à l'époque où il était à la mairie de la Capitale. » Le pasteur Edouard Tsarameha a quant à lui lancé un appel aux tananariviens à venir accompagner jeudi matin à 10h à l'OVEC de Nanisana le candidat unique de l'opposition aux Municipales d'Antananarivo.

Chef de l'opposition de fait. Le pasteur Edouard Tsarameha prévoit un « Rodobe » ce jeudi 12 septembre à Nanisana. L'autre vice-président de la plateforme de l'opposition Alain Andriamiseza a affirmé qu'étant élu maire de la Commune urbaine d'Antananarivo, Marc Ravalomanana sera devenu chef de l'opposition de fait. « L'histoire nous apprend que le maire d'Antananarivo a été toujours considéré comme tel. Ce n'est pas aujourd'hui que les tananariviens dérogeront à la règle. », a martelé Alain Andriamiseza.

Marc Ravalomanana ne s'est pas encore prononcé officiellement sur sa candidature. On sait tout simplement qu'il déposera demain auprès de l'OVEC de Nanisana son dossier de candidature. Hier, en tant que conseiller spécial de Lalao Ravalomanana, il a rencontré les employés de la Commune urbaine d'Antananarivo pour féliciter ces derniers pour le service qu'ils ont rendu dans le cadre de l'accueil du Pape François.

Véritable casse-tête. La question qui se pose est de savoir si la plateforme au pouvoir arrivera à trouver celui ou celle qui pourrait tenir tête à Marc Ravalomanana aux Municipales du 27 novembre. La recherche de son candidat constitue un véritable casse-tête pour l'IRD. La plateforme au pouvoir est confrontée au même problème à Toamasina I où l'ancien ministre Roland Ratsiraka vient d'annoncer sa candidature au nom du MTS. On sait très bien qu'Antananarivo et Toamasina sont deux grandes villes politiquement et économiquement stratégiques, qui ont toujours échappé aux partis au pouvoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.