Congo-Kinshasa: Agriculture - Jean Joseph Kasonga Mukuta a officiellement pris ses fonctions

Il est illogique et irresponsable, dit-il, que ce pays, un don de Dieu où les arbres ont des feuillages toujours verts pendant la saison sèche qu'il y ait la faim en RDC, a déclaré le nouveau ministre de l'Agriculture, Jean Joseph Kasonga Mukuta qui a officiellement pris ses fonctions, le lundi 09 septembre 2019, lors de la cérémonie de remise-reprise avec le ministre sortant. "J'ai passé toute ma jeunesse dans ce domaine. J'espère qu'il n'y aura pas un congolais qui souffrira de Kwashiorkor".

Prenant le bâton de commandement, Jean Joseph Kasonga Mukuta Lekela Diyoyi a rendu grâce à l'Eternel Dieu : «Je remercie le Dieu Tout- Puissant et, aussi, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir pensé me confier la responsabilité de ce ministère. J'ai passé toute ma jeunesse dans ce domaine. J'espère qu'il n'y aura pas un congolais qui souffrira de Kwashiorkor». Le projet de son ministère qu'il a sous ces manches lui a fait dire, avec convictions, que tout le monde n'est pas appelé à rester en ville. "Nous devons retourner au champ qui est par excellence la base de la vie". Il ajoute : «Ce n'est pas le Gouvernement seul qui va produire les produits agricoles, c'est vous tous. Vous devez produire, des cadres Hommes et Femmes dans l'arrière-pays pour exploiter la terre et produire les fruits de développement, la richesse».

Donnant le sens de la cérémonie, il a fait savoir que c'est une renaissance. «Il est illogique et irresponsable que ce pays, un don de Dieu où les arbres ont des feuillages toujours verts pendant la saison sèche qu'il y ait la faim en RDC», a-t-il déclaré. Il a soutenu qu'il va, avec le concours de tous, mettre fin à la faim comme le souhaite le Président de la République. «Nous donnerons nos forces parce que l'agriculture n'est pas seulement l'argent car, c'est l'homme qui doit transformer le milieu où il se trouve. Nous espérons qu'avec vous tous nous y arriverons», a-t-il déclaré.

Voulant faire connaître le nouveau patron de l'agriculture à la population congolaise, le ministre sortant a présenté Jean Joseph Kasongo Mukuta, qui a pris le bâton de commandement du ministère de l'Agriculture, comme quelqu'un qui connaît les problèmes de la RDC comme le fond de sa poche. Il vient, selon lui, occuper un bâtiment pimpant neuf que, depuis 1960, le pays n'a pas construit. "C'est tout un symbole qui marque la renaissance de la République démocratique du Congo. J'espère que la nouvelle pensée agricole dans notre pays, la nouvelle politique agricole de notre pays va sortir de ce beau bâtiment avec l'expertise du nouveau ministre de l'Agriculture Jean Joseph Kasonga Mukuta". Il a poursuivi en assurant qu'Il va faire en sorte que la RDC rompe définitivement avec les importations des denrées alimentaires. Tout sera mis à contribution pour que la République démocratique du Congo devienne la première puissance agricole en Afrique dans le but d'atteindre l'autosuffisance alimentaire, d'une part et de l'autre, la sécurité alimentaire et que l'Agriculture de notre pays puisse produire des richesses, créer l'emploi, aussi réduire la pauvreté dans notre pays. Il n'y a pas d'autres choix.

Le choix stratégique de l'agriculture que porte le nouveau patron de ce ministère est celui de l'agro-industrie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.