Gabon: Julien Nkoghé Békalé et les chantiers de la rentrée

11 Septembre 2019

Le Premier ministre Julien Nkoghé Békalé, dans son propos libre, a fait l'analyse des deux derniers discours du Chef de l'Etat gabonais, respectivement du 8 juin et 16 août 2019.Plusieurs pans de ces deux allocutions ont été évoqués par le Chef du gouvernement.

Du nouveau départ, de l'éthique et Bonne gouvernance, d'une Nation unie et forte au renforcement de l'efficacité de l'action publique, en passant par les chantiers de la rentrée, tout ou presque, a été passé au peigne fin. Le dernier point intéresse la rédaction, vu que la rentrée scolaire approche à vitesse grand V sur toute l'étendue du territoire gabonais.

La rentrée scolaire au Gabon frappe aux portes des parents d'élèves. La rentrée administrative est attendue dans les prochains jours. Enseignants et élèves se préparent pour regagner leurs salles de classes. Le gouvernement, quant à lui, se prépare également. Dans l'optique de l'application de ces instructions du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, nous dit le Premier ministre, son Gouvernement va s'atteler, dès les tout prochains jours, à l'occasion de la tenue d'un Séminaire gouvernemental, à examiner les voies et moyens d'une mise en œuvre efficace et efficiente de ces mesures. "Nous devons faire preuve de réactivité, de volontarisme et de détermination. Nous devons en fait radicalement changer d'approche dans la définition même de nos objectifs. De même, le Gouvernement va poursuivre toutes ses actions porteuses d'une meilleure croissance afin de favoriser davantage la création d'emplois".

Parlant des chantiers de la rentrée, Julien Nkoghé Békalé a évoqué le secteur de l'éducation, celui du logement et la Route. Pour lui, ces chantiers seront regardés avec minutie. "Je voudrais d'ailleurs saisir l'opportunité que m'offre cette tribune pour féliciter et encourager, au nom du Gouvernement de la République, le corps enseignant et administratif du primaire et du secondaire pour son engagement pour l'édification de la jeunesse gabonaise qui a permis l'aboutissement heureux de l'année scolaire 2018-2019 avec la tenue, dans les délais, des examens de fin d'année. Les enseignants et l'administration de ce secteur ont su assurer, souvent dans des conditions assez difficiles, leur service. J'apprécie hautement que chacun de ces concitoyens ait ainsi fait des concessions qui tiennent compte de l'intérêt général".

Heureux et fier du travail abattu par le corps enseignant, le Premier ministre et son gouvernement félicitent non seulement ces acteurs du secteur éducatif, mais les encouragent à donner le meilleur d'eux. " Le Gouvernement continuera à travailler à l'amélioration des conditions de vie et de travail des agents du secteur Education. J'ai ainsi instruit le Ministre de l'Education nationale de poursuivre les opérations liées au recrutement des enseignants ayant longtemps travaillé sans poste budgétaire. Nous disposons dorénavant de mécanismes plus efficaces pour le suivi des dossiers de ces agents publics. Un grand nombre d'entre eux est, depuis peu, en présalaire" promettent-il.

Les acteurs de l'éducation attendent que les promesses soient effectives et concrètes. Pour eux, le gouvernement doit tenir à sa parole, car comme on le dit : "chose promise, chose due". Le Gouvernement sait qu'il a une dette envers les secteur Education et ses acteurs pour que vive la rentrée scolaire 2019-2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.