Les MPME au centre de l'agenda de la 25ème réunion de l'ICSOE d'Afrique australe organisée par le Royaume d'Eswatini

9 Septembre 2019

Ezulwini — La 25ème réunion du Comité intergouvernemental des hauts fonctionnaires et experts de l'Afrique australe (ICSOE) qui a pour thème « Stratégies et politiques d'intégration des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans le processus d'industrialisation en Afrique australe » débute le 10 septembre.

Ladite réunion ouvrira demain avec le discours du Premier ministre du Royaume d'Eswatini, Son Excellence Ambrose Dlamini, en présence de l'Honorable Ministre Manqoba Khumalo, Coordinatrice résidente des Nations Unies pour Eswatini, Mme Nathalie Ndongo-She et le Secrétaire exécutif de la SADC, M. Stergomena Tax.

Sous la direction du Bureau, composé d'un président, d'un vice-président et d'un rapporteur élus à la réunion annuelle pour un mandat d'un an, la réunion offrira une plate-forme aux États membres et aux acteurs pour se pencher sur la question des MPME et du processus d'industrialisation en Afrique australe.

Le Bureau du 24ème CIE élu lors de la session organisée par le Gouvernement mauricien les 18 et 19 septembre 2018, comprend le secrétaire des finances du Ministère des finances et du développement économique de Maurice, nommé en tant que président, le secrétaire principal du Ministère du commerce et de l'industrie de Eswatini en tant que vice-président et le secrétaire permanent du Ministère des finances, de la planification économique et du développement du Malawi en tant que rapporteur.

La réunion rassemblera de hauts responsables gouvernementaux des pays membres de la SADC chargés de l'industrialisation, de l'intégration régionale, du commerce et des PME, ainsi que des représentants des secrétariats de la SADC et du COMESA. Des représentants d'Organisations de la société civile, d'universités et d'institutions de recherche, d'organisations professionnelles, de la famille des Nations Unies et d'autres divisions de la CEA prendront part à la réunion.

Plus précisément, la 25ème session se concentrera sur les moyens à mettre en place pour renforcer, intégrer et soutenir les entreprises afin de ues, et soutenues pour servir d'ancrage à l'industrialisation et répondre aux aspirations de développement en Afrique australe. S'appuyant sur les observations et les propositions du 24ème CIE, cette session formulera des recommandations sur les stratégies et stratégies correspondantes aux niveaux national et régional afin d'accroître et de renforcer la contribution des MPME à l'industrialisation et à la transformation socio-économique de la région.

En plus d'assumer son mandat statutaire, la 25ème session examinera les recommandations de l'étude sur « Les stratégies et les politiques d'intégration des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) dans le processus d'industrialisation en Afrique australe » et celles de la réunion du groupe spécial d'experts sur « L'harmonisation des politiques et des stratégies d'industrialisation en Afrique australe ».

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) utilisera également cette opportunité pour lancer des produits de connaissance de la CEA notamment, le profil STEPS pour Eswatini, le Rapport économique sur l'Afrique et le Rapport sur l'état de l'intégration régionale en Afrique.

L'ICSOE est un sous-organe politique de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU) de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la CEA, créé pour offrir une plate-forme aux hauts fonctionnaires et aux experts des États membres de dialoguer entre eux sur les questions relatives aux politiques et aux programmes dans chacune des cinq (5) sous-régions d'Afrique - le Nord, le centre, l'Ouest, l'Est et le Sud. L'ICSOE se réunit chaque année pour donner des orientations et approuver la formulation et la mise en œuvre du programme de travail conformément aux priorités de chaque sous-région.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.