Afrique: PR exhorte l'Afrique à faciliter les investissements

Brazzaville — (Envoyés spéciaux) - Le Chef de l'État angolais, João Lourenço, a plaidé mardi à Brazzaville pour la recherche de solutions en vue encourager les investisseurs internationaux à miser sur les marchés africains.

Selon João Lourenço, il s'avère indispensable de connaître les raisons qui font que les investisseurs canalisent «très timidement» leurs ressources financières vers les pays africains, malgré leur immense potentiel en ressources naturelles.

S'exprimant à l'ouverture du 5ème Forum «Investir en Afrique» (FIA5), l'homme d'État angolais a déclaré que cet événement était d'une grande importance, utilité et d'un grand intérêt car ce sujet est à l'ordre du jour.

La réunion se déroule jusqu'à jeudi, dans la capitale congolaise, sous le thème «Des partenariats pour promouvoir la diversification économique et la création d'emplois dans les économies africaines», co-organisée par le Congo, la Chine et la Banque mondiale.

À l'occasion, João Lourenço a précisé qu'il était de plus en plus urgent la nécessité de créer un environnement des affaires exempt de pratiques défavorables à l'investissement.

Le Chef de l'Etat a rappelé que les investisseurs sont souvent confrontés à des procédures administratives qui entravent les activités commerciales, encourageant ainsi la corruption et autres comportements négatifs portant atteinte à leurs intérêts, les éloignant de cette façon des marchés africains.

Il a reconnu que la Chine jouait un rôle crucial dans le développement des pays africains au cours des dernières décennies, devenant ainsi le premier partenaire commercial de l'Afrique et le pays d'où provient un grand nombre des investissements étrangers pour le continent africain.

"C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de tenir des réunions dans ce format, en vue d'approfondir la réflexion sur nos relations et de les améliorer", a-t-il souligné.

Avec cette réflexion, a-t-il poursuivi, il est également prévu d'obtenir des résultats de plus en plus satisfaisants en termes d'investissements visant à promouvoir la croissance du continent africain et à fournir ainsi de bonnes affaires aux investisseurs chinois.

Il a également estimé qu'il était judicieux d'inviter la Banque mondiale à ce forum, dont l'expérience et les capacités techniques contribueraient à détecter les facteurs contraignants pour le développement de l'Afrique.

Pour João Lourenço, l'expérience et l'expertise technique de cette institution financière aideraient également les marchés africains à suivre les règles appliquées dans d'autres pays où elles ont déjà prouvé leur efficacité.

Le Forum a été créé en 2015 en tant que plate-forme internationale pour promouvoir la coopération multilatérale et les opportunités d'investissement en Afrique.

Il réunit chaque année divers acteurs et représentants des secteurs public et privé chinois et africains, des organisations internationales et régionales, des partenaires de développement et des groupes de réflexion.

La première édition s'est déroulée à Addis-Abeba, en Éthiopie, en juin 2015, la deuxième dans la ville chinoise de Guangzhou en septembre 2016, Dakar (Sénégal) a accueilli la troisième édition en septembre 2017 et la quatrième édition s'est tenue à Changsha (Chine), en septembre 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.