Congo-Brazzaville: Compétition scène tremplin rap - Quatre groupes retenus pour la finale

Sur vingt groupes d'artistes rappeurs qui se sont produits, le 11 septembre, à l'Institut français du Congo, quatre ont été sélectionnés pour la phase finale du festival Mboté hip-hop pour le 12 septembre.

Les artistes choisis ont fait de leur mieux lors de la demi-finale des scènes tremplin dans la catégorie rap, au cours de laquelle ils ont fait valoir leurs talents devant un jury composé de trois membres et un public enthousiasme venu pour les encourager. Ces derniers ont obéi aux critères établis par le comité d'organisation, notamment la prestance scénique, la qualité, l'originalité du beat, le contenu et texte de la chanson.

Le groupe Boys Prince a occupé la troisième place et a décroché vingt-quatre points, Rosair et BSS sont ex aequo avec vingt-six points chacun, tandis que Bily Black est sorti premier avec vingt-sept points. Le meilleur groupe prestera le 28 septembre lors du festival Mboté hip-hop.

Rappelons que ce festival récompense les artistes dans trois catégories, à savoir la danse, le slam et le rap. Les finalistes bénéficieront des ordinateurs et de dix jours de formation aux métiers de la musique urbaine offerts par le programme Vivendi create joy et Universal music group.

Les scènes tremplin ont pour objectif de donner de la visibilité à des musiciens amateurs et de leur offrir l'opportunité de jouer devant un public des passionnés. Elles sont ouvertes aux artistes ou groupes qui font du rap, hip-hop, slam et les danses urbaines en vue de leur permettre de s'exprimer et de recevoir un accompagnement artistique et technique. Cette troisième édition se tient en partenariat avec Canal +, l'Institut français du Congo, Vivendi create joy et Universal music group.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.