Burkina Faso: Près de 300.000 déplacés internes dans le pays

11 Septembre 2019

Les violences liées au terrorisme ont provoqué le déplacement de près de 300.000 Burkinabè, selon l'ONU. Interview avec l'OCHA sur les besoins de ces déplacés internes.

Selon les organisations humaniatires, 500.000 autres auraient été privées de soins en raison des attaques des groupes djihadistes. Pour Kristen Knutson, cheffe de bureau de l'Agence de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Burkina Faso, les violences qui frappent le pays aggravent l'insécurité alimentaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.