Congo-Kinshasa: Gratuité de l'éducation de base - Des instructions fermes du président de la République

La rencontre de haut niveau tenue le 11 septembre, à la présidence de la République, a permis au chef de l'Etat, Antoine Tshisekedi, de s'assurer de certaines dispositions tenant à l'effectivité de sa décision.

Selon des sources proches du dossier, le chef de l'Etat a donné, à l'issue de la rencontre, des instructions fermes au Premier ministre et au ministre d'État chargé de l'Enseignement primaire, secondaire et technique, dans le sens de la réalisation de sa vision liée à l'effectivité de la gratuité de l'éducation de base.

Parmi les points abordés, il y a eu notamment la question du réajustement du salaire des enseignants, les frais de fonctionnement et les indemnités de transport et logements des enseignants, conformément à l'instruction du 2 août dernier. La réunion a eu notamment pour objectif de mettre fin à certaines tergiversations qui ont commencé à créer davantage des doutes au sujet de cette gratuité décidée par le gouvernement en rapport avec la Constitution de la République.

Ceux qui émettaient des doutes les soutenaient notamment par la nécessité des études préalables, en plus de ce qui a été dit lors de la table ronde tenue récemment à Kinshasa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.