Cameroun: ENS de Yaoundé - Des enseignants d'espagnol se recyclent

Une centaine de professeurs et futurs professeurs de cette deuxième langue ont bénéficié d'une formation de cinq jours.

C'est dans le cadre de la coopération académique entre le Cameroun et l'Espagne que 120 enseignants camerounais ont bénéficié d'une formation de cinq jours lancée le 9 septembre dernier à Yaoundé. Cette formation destinée aux professeurs et futurs professeurs d'espagnol de l'école normale supérieure de Yaoundé (ENS), est une initiative de l'ambassade d'Espagne au Cameroun. Elle se fait collaboration avec l'Agence espagnole de coopération internationale et de développement (Aecid) et l'Institut Cervantes, qui est un centre pour l'apprentissage de la langue espagnole.

La cérémonie inaugurale a eu lieu lundi dernier, en présence du secrétaire général de l'Université de Yaoundé I (UYI), le Pr Luc Calvin Owono Owono et du vice recteur chargé de la coopération de l'UYI, le Pr Jean Emmanuel Pondi. Durant cette session, les participants seront mieux outillés sur les questions de métrologie de la langue espagnole. Notamment les modules sur la compréhension, l'expression, la communication, la langue, la littérature, la civilisation, entre autres.

Les participants de ce recyclage viennent de toutes les régions du Cameroun et sont entretenus par des experts venus de l'Institut Cervantes. Pour le Pr Monique Fouda, chef de département des langues étrangères à l'Ens de Yaoundé, c'est une autre occasion de mettre sur pied une autre coopération entre l'Ens et l'Institut Cervantes. Une attente particulière qu'elle espère se réaliser. Les objectifs de cette rencontre vont en droite ligne avec l'idée de formation continue des enseignants de l'Ecole normale supérieure. Outre la mise à jour des connaissances des professeurs d'espagnol, la rencontre est également une occasion de renforcer les liens entre les anciens de l'ENS.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.