Cameroun: Est - La culture comme vecteur de paix

Le coup d'envoi des activités régionales donné hier à la place des fêtes de Bertoua

La 4è édition des célébrations à l'échelle régionale de la Rentrée culturelle et artistique nationale ( RECAN) a été lancée hier à Bertoua. L'inspecteur général des services de la région de l'Est, représentant du gouverneur Grégoire Mvongo, a présidé la cérémonie d'ouverture à la place des fêtes de la capitale régionale. Occasion durant environ deux heures, de magnifier la diversité culturelle de l'Est. Ce, à travers notamment diverses prestations artistiques, un carnaval colorié qui a vu défiler devant la tribune, les principales parties prenantes des diverses formes d'expression artistique et culturelle dans la région.

L'édition est placée sous le thème: « Contribution du sous-secteur arts et culture dans la consolidation toujours davantage de la paix, de l'unité et du vivreensemble harmonieux pour un Cameroun émergent». Pour le délégué régional du ministère des Arts et de la Culture, Parfait Olinga, les artistes sont notamment des aiguilleurs de conscience. Aussi, la célébration de la RECAN devrait-elle être une opportunité de réflexion entre autres, sur les valeurs que sont la paix, le vivre-ensemble et l'unité nationale.

Plus que de simples prestations artistiques et culturelles, la RECAN 2019 se veut un moment solennel d'engagement des artistes et hommes de culture contre les promoteurs de la haine. Pour les artistes, elle augure également des lendemains meilleurs. Notamment, à travers « la création des fédérations corporatistes par filière qui pourraient déboucher sur l'adoption du statut de l'artiste, qui va améliorer le cadre de travail de ce dernier», déclare Toussaint Ngock, représentant des artistes. A l'Est, les peuples autochtones comptent, aux côtés des autres artistes également, apporter une touche particulière à la célébration. Le village des expositions situé à l'esplanade de la délégation de la culture sera le point névralgique des festivités jusqu'au 1er octobre prochain, à travers expositions, prestations artistiques, conférences-débats, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.