Burkina Faso: Maracana Paalga - Pas de chance pour Zunogo FC face à Celtic FC

Le dernier coup de sifflet de la 3e édition du tournoi Paalga, organisé par l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs de L'Observateur Paalga (ASCOP), a retenti le samedi 7 septembre 2019.

Au terme d'une finale plaisante et âprement disputée, sous une fine pluie, c'est Celtic FC qui a triomphé, de Zunogo FC par deux buts à zéro. C'était en présence du président de l'ASCOP, Mamadi Tiégna, par ailleurs directeur général de Sidwaya, et des autres membres de l'amicale.

Cette initiative, dénommée tournoi Paalga, est de l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs de L'Observateur Paalga (ASCOP), présidée par Mamadi Tiégna, par ailleurs directeur général des éditions Sidwaya.

La compétition se tient régulièrement depuis trois ans sur le terrain de l'Université de Koudougou. Disputé sous forme de Maracana, le tournoi regroupe les équipes masculines des jeunes des différentes secteurs de la commune.

Selon Alassane Ouédraogo, secrétaire à l'organisation de l'amicale, le tournoi Paalga vise à fédérer la jeunesse de Koudougou autour d'un objectif commun qui est la cohésion sociale.

"Au-delà de cette cohésion sociale, notre désir, c'est de montrer un autre visage de cette jeunesse qualifiée à tort d'indisciplinée, de rebelle et qui serait prête à tout casser. Nous voulons que les gens voient un autre visage des jeunes de la cité du Cavalier rouge.

Nous avons des jeunes qui peuvent s'associer à d'autres jeunes venus d'ailleurs pour faire avancer leur ville", précise Alassane Ouédraogo, juste après le coup de sifflet final.

La partie, très plaisante, s'est déroulée dans un climat de camaraderie et de fair-play bien apprécié par le président de l'ASCOP, Mamadi Tiégna. Un président qui a été attentif à tout ce qui se passait durant le match et qui ne manquait pas de donner des conseils afin que tout se passe bien.

Concernant cette édition, le secrétaire chargé de l'organisation nous apprend qu'elle a enregistré la participation de 20 équipes. Elles ont été réparties en quatre poules de cinq équipes. A l'issue des matchs de poules, de quart et de demi-finale, ce sont Zunogo FC (la chance en mooré) et Celtic FC qui se sont ouvert les portes de la finale.

Mais avant la grande finale, un match de gala, en lever de rideaux, a opposé l'équipe des Editions Sidwaya à celle de L'Observateur Paalga. Cette dernière, renforcée par des joueurs de la Coordination des communicateurs de Koudougou (CCK), a remporté la victoire par un but à zéro.

La grande finale a été intensément disputée. Dans le jeu, Celtic FC prenait progressivement le dessus sur son challenger avec un football plus incisif. Naturellement, elle a ouvert le score juste avant la pause.

A la reprise, Zunogo FC a certes tenté de revenir au score, mais n'a pas pu empêcher son adversaire de corser l'addition à la suite d'une belle action collective.

Deux buts à zéro. La messe était dite. Le dernier coup de sifflet de l'arbitre était synonyme de sacre pour les joueurs de Celtic FC qui se sont adjugé le trophée et la coquette somme de 200 000F CFA.

Avant la remise des récompenses, Alassane Ouédraogo a dit merci à L'Observateur Paalga, représenté par son correspondant à Koudougou, Cyrille Zoma, aux Editions Sidwaya ainsi qu'aux journalistes qui composent leurs rédactions respectives. Il a félicité la jeunesse, qui s'est approprié cette compétition.

"Mon souhait est que nos petits frères restent soudés et impactent positivement leur génération. Cela, en participant à la construction d'une nation de paix", a déclaré Alassane Ouédraogo. Avant les deux matchs, il a fait observer une minute de silence à la mémoire du sergent Lassina Millogo, de l'équipe des sapeurs-pompiers, mort quelques jours plus tôt.

Côté moisson, des prix spéciaux ont été attribués à l'équipe fair-play, au meilleur buteur et au meilleur joueur du tournoi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.